Les réseaux sociaux libèrent la parole sur la masculinité, et c'est super

  • La sensibilisation par les réseaux sociaux passe essentiellement par les témoignages publiés sur les comptes Instagram.
    La sensibilisation par les réseaux sociaux passe essentiellement par les témoignages publiés sur les comptes Instagram. FilippoBacci / IStock.com
Publié le , mis à jour

(ETX Studio) - La masculinité positive naît sur les réseaux sociaux et sensibilise à la déconstruction du genre masculin à travers les comptes Instagram, les podcasts et les émissions Youtube. Un phénomène qui tire vers le haut la remise en question de la place de l'homme dans la société. 

"J'ai 24 ans, je suis un homme hétérosexuel cisgenre et j'aime porter des talons hauts et des leggings" témoigne cet homme sur le compte instagram @lesgarconsparlent. Depuis 2017, les contenus sur la masculinité jaillissent sur les réseaux sociaux et font émerger la masculinité positive.

A l'occasion de la Journée internationale des hommes, qui se tient ce jeudi 19 novembre, et qui célèbre la revalorisation du rôle de l'homme dans la société, s'il y a bien une chose qui accorde de l'intérêt aux questions que pose le genre, ce sont les réseaux sociaux.

Instagram en chef de file

Idéal pour un texte, haut lieu de la photographie... Instagram prend les reines de la libération de la parole et sensibilise sur la masculinité positive dans le sillage des comptes Instagram sur l'émancipation de la parole et de la sexualité féminine comme @tasjoui.

Les comptes @lesgarconsparlent, @tubandes ou bien @baptiste_new_masculinité abordent les questions de contraceptions, de rapports hommes/femmes et hommes/hommes dans la société et publient des témoignages sur la virilité. Surtout, ils déconstruisent les stéréotypes.


Podcasts et vidéos : lieux de discussion de la masculinité

Les podcasts et autres programmes audios ou vidéos ont connu également une forte augmentation ces deux dernières années. Parmi eux, le podcast "Les Couilles sur la table" de Binge Audio dans lequel la journaliste Victoire Tuaillon reçoit des chercheuses, des médecins ou encore des humoristes (mais pas que) pour aborder le genre masculin sous tous ses angles. "Les Couilles sur la table" est d'ailleurs l'un des podcasts les plus téléchargés en France. En octobre, il a été téléchargé plus de 400.000 fois, ce qui lui vaut la 4e place des podcasts les plus téléchargés en France le mois dernier.

Sur Youtube, le vidéaste Ben Nevert cherche aussi à déconstruire la masculinité à travers des émissions d'une quinzaine de minutes dans "Entre Mecs". Il invite deux personnalités à sa table aux côtés de Toto, son tatoueur, pour parler d'un sujet : le sexe, l'alcool, les complexes. Tout y passe. Suivie par 256.000 personnes, la chaîne ne cesse de semer une masculinité positive.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?