Comment les commerçants et artisans de Luc font-ils face à la crise sanitaire ?

  • Arnaud Burguière, coprésident de l’Acal lors de la réunion avec les élus.
    Arnaud Burguière, coprésident de l’Acal lors de la réunion avec les élus.
Publié le

Arnaud Burguière, coprésident de l’Acal (Association des Commerçants et Artisans de Luc) avec Alexandre Brefuel a participé à une réunion avec Laurence Bru et Françoise Flottes, coprésidentes de l’association Clalp ; une réunion initiée par le maire Jean-Philippe Sadoul en présence de Dominique Gombert, 1e adjointe, Cédric Albinet, Martine Censi et Laurent Portal, adjoints, et de Paulo Parente, directeur de la caisse locale du Crédit Agricole Midi-Pyrénées et de ses collaborateurs. Il a tenu à informer ses adhérents.

L’ordre du jour était "Comment résister à la crise sanitaire ?". Plusieurs solutions ont été proposées. Le site du Crédit Agricole "J’aime mon territoire" permet de se faire connaître autour de soi ou de garder le contact avec ses clients de proximité. Inscription gratuite. Cette même banque peut également aider les commerçants et artisans à créer et financer leur propre site internet : créer du clic and collect, avoir une visibilité proche de chez vous et de chez vos clients. En effet, la façon de consommer a changé et elle s’est accélérée avec cette crise sanitaire. Les clients consomment différemment. Ils restent dans leurs salons et ils surfent sur internet. Il faut avoir une visibilité numérique. Pourquoi ne pas profiter de l’élan de solidarité territoriale qui est fort en ce moment ? Les gens cherchent à consommer local. Il faut en profiter.

Il existe déjà un site "Dans ma zone" créé par la région Occitanie. Inscription gratuite.

Aujourd’hui un nouveau site financé par le Grand Rodez va voir le jour pour tous les commerçants et artisans de l’Agglo. Et demain pourquoi pas un site exclusivement réservé aux commerçants et artisans de la commune de Luc-la-Primaube (Acal et Clalp). Les coiffeurs et coiffeuses pourraient y mettre des produits de beauté en vente, leur planning de réservations… les paysagistes proposer leurs services, les promos, les aides…

On peut tout imaginer. Par contre, il faut obligatoirement être motivé pour que cela fonctionne, c’est-à-dire que le site doit vivre en permanence.

Le financement de ce site pourrait être assuré en partie par la mairie, les banques… Arnaud Burguière reste à la disposition des commerçants et artisans pour des renseignements complémentaires.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

130000 €

Appartement T3 Dans une résidence de 2007 au 1er étage sans ascenseur. Ce b[...]

455 €

Place De L'Etoile Dans résidence calme, sécurisée, avec ascenseur, avec tou[...]

550 €

LA PRIMAUBE, situé à proximité de la place de l'étoile, dans une copropriét[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir