Des bonheurs adaptés à cet hiver particulier

Abonnés
  • Emmanuelle Gazel, Nadine Tuffery, Silva Ricard et Nicolas Wohrel. Emmanuelle Gazel, Nadine Tuffery, Silva Ricard et Nicolas Wohrel.
    Emmanuelle Gazel, Nadine Tuffery, Silva Ricard et Nicolas Wohrel. C.C.
Publié le

Pour que la névrose ambiante soit moins morose, les fêtes pourraient réserver bien plus de surprises que prévu… Ouvrez les cadeaux.

Puisque la parade ne viendra pas aux Millavois cette année, elle a de grandes chances d’aller directement à eux d’ici quelques jours. C’est, parmi les surprises dignes de cette période de Noël qui se profile, une des belles promesses de la Ville. Ce vendredi, en fin de matinée, Emmanuelle Gazel, maire ; Silva Ricard, professeure de danse du ballet éponyme de la rue de La Saunerie ; Nicolas Wohrel, adjoint à la culture, et Nadine Tuffery, conseillère municipale en charge des associations et des festivités, ont voulu, face aux médias, redonner un peu de couleurs à cette vie culturelle millavoise si morose. Presque dans la névrose. "L’ensemble des élus de la majorité a pris la décision de maintenir tout ce qui pouvait l’être jusqu’au dernier moment. Bien que nous soyons dans une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent, on s’est dit qu’il était important de remettre un peu d’espoir, de lumières et d’étoiles dans ces festivités de Noël", annonçait d’emblée la maire. "Faire le maximum pour y parvenir", tout en respectant les contraintes, c’est désormais la tâche de la moitié de l’escorte du père Noël. Soit quatre conducteurs de festivités sur les huit rennes de l’homme en rouge. "Tout est fait, hors grands rassemblements, pour que tout ait lieu", tenait à souligner Nicolas Wohrel. Avant de détacher le bolduc… "Il y aura des spectacles du 17 au 27 décembre qui font, notamment, appel aux compagnies locales. Il va y avoir des animations à destination des familles, mais aussi le spectacle son et lumière (mapping vidéo). Il s’agit d’une commande qui a été faite au prestataire de travailler avec les écoles, en l’occurrence, Jean-Henri-Fabre et la Calendreta ont travaillé sur les scénarios et la réalisation lors d’ateliers." Une autre demande a été adressée à l’association des peintres et sculpteurs millavois pour que neuf installations d’art visuel soient panachées lors d’un parcours dans la ville.

Bonne nouvelle : la maison du père Noël sera bien de retour sur la place du Mandarous. Bien sûr, la star des fêtes ne prendra personne sur ses genoux pour immortaliser le moment sur des téléphones portables, "néanmoins, il nous a semblé très important de maintenir ce lien avec la magie de Noël. Nous imaginons un autre scénario pour faire poser des enfants sur un traîneau ou un renne…", complétait la maire. C’est donc à distance que l’homme à la barbe blanche presque masquée reviendra dans quelques jours. "Quand on peut offrir le service attendu, il faut le faire", notait encore Nicolas Wohrel en écho à une "détresse morale chez nos concitoyens".

Enfin, le marché de Noël sur la place Emma-Calvé devrait être maintenu du 12 au 31 décembre. "Pour le moment, on l’imagine dans sa configuration normale en attendant les annonces de décembre pour adapter le dispositif. La seule difficulté que l’on a, en amont, c’est que le prestataire a du mal à remplir les chalets. Il y a ce petit doute qui plane sur le format, mais on a des associations qui ont besoin de visibilité… mais notre but, encore une fois, est de maintenir le maximum de choses." Dont une parade surprise (lire ci-dessous).

cyril calsina
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

370 €

N720 - Appartement meublé situé en centre ville. Cet appartement dispose d'[...]

40 €

N796 - A louer place de parking rue du Rouergue. Le bien est soumis au sta[...]

370 €

N545 - A louer, appartement T1 bis idéalement situé en centre ville, entièr[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir