District Aveyron de football : camouflet pour Arnaud Delpal, un nouveau vote à venir

  • Arnaud Delpal et Pierre Bourdet (de g. à d.)
    Arnaud Delpal et Pierre Bourdet (de g. à d.)
  • Camouflet pour Arnaud Delpal, un nouveau vote à venir
    Camouflet pour Arnaud Delpal, un nouveau vote à venir
Publié le

En lice pour un nouveau mandat, le président sortant a été loin de recueillir la majorité absolue, hier, lors de l’assemblée générale. Un nouveau processus électoral débute.

L’élection à la présidence du District de football de l’Aveyron n’a pas encore livré son verdict. La sentence aurait pourtant pu être connue hier, au terme de l’assemblée générale élective de l’institution. Seule en lice, la liste du président sortant Arnaud Delpal devait obtenir la majorité absolue pour être reconduite. Elle a été loin du compte, puisque seulement 64 voix ont été recueillies, face à 156 votes contre, lors du scrutin auquel ont pris part les présidents de clubs (1).

Par conséquent, une nouvelle élection aura lieu prochainement. Aucune date n’a encore été fixée, mais elle doit se tenir avant celle de la Ligue d’Occitanie, prévue le 30 janvier.

Ce résultat est une véritable surprise, intervenu dans des conditions particulières, puisque cette assemblée s’est déroulée par visioconférence, en raison des conditions sanitaires. Il n’y a par conséquent pas eu de débat ni de prise de parole de ceux qui ont voté contre l’équipe sortante, contrairement à ce qui se passe généralement dans ce genre d’assemblées. Le contexte sanitaire avait par ailleurs valu de reporter cette assemblée, prévue initialement le 6 novembre.

Pierre Bourdet revient dans la course

Même si personne n’a été élu hier, un grand vainqueur sort de ce scrutin : Pierre Bourdet. Le président du club de Druelle avait en effet constitué une liste d’opposition pour ravir la présidence à Arnaud Delpal. Seulement, elle avait été invalidée pour vice de forme par la commission indépendante des opérations électorales du District.

Désormais, l’opposant est de retour dans la course. Le vote d’hier marque en effet le début d’un nouveau processus électoral, qui laisse la possibilité à Pierre Bourdet et ses proches de monter une liste. Tandis qu’Arnaud Delpal a dénoncé "les coups bas" de ses rivaux, son challenger a salué "une victoire des clubs et de la démocratie". La campagne est encore loin d’être finie.

(1) : Les clubs disposent d’une à cinq voix, en fonction de leur nombre de licenciés.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
Réagir