Motions et projets d’investissement au dernier conseil municipal

Abonnés
  • Le conseil municipal a été retransmis en direct sur la page Facebook  de la ville
    Le conseil municipal a été retransmis en direct sur la page Facebook de la ville
Publié le

Le conseil municipal de Capdenac-Gare s’est tenu le lundi 16 novembre. Compte tenu des conditions sanitaires, il s’est déroulé une nouvelle fois à la Salle Agora. Le maire a ouvert la séance par une minute de silence en hommage à Samuel Paty et aux trois victimes de l’attentat de la basilique Notre-Dame de Nice.

Les élus se sont ensuite penchés sur les 37 points à l’ordre du jour. Deux motions ont été votées : l’une relative à la décision de fermeture des commerces de proximité non essentiels. Les élus ont alors approuvé la démarche lancée sur le Grand-Figeac et sollicité le gouvernement pour réexaminer la situation du petit commerce. La seconde motion concernait la réforme de la fiscalité locale prévue pour 2021. Bertrand Cavalerie, adjoint à l’administration générale, a expliqué le danger de cette réforme qui pourrait priver le Grand-Figeac des moyens budgétaires lui permettant d’accompagner le développement du territoire et de participer ainsi à son dynamisme.

Les élus ont ensuite abordé les premiers grands projets du mandat, à commencer par la nouvelle Maison de Santé pluriprofessionnelle dont le choix du nom avait été proposé aux Capdenacois. Après 581 votes, c’est le nom de la première femme médecin en France "Madeleine Brès" qui arrive en tête avec 230 voix. Nous reviendrons dans un prochain article sur cette Maison de Santé qui ouvrira ses portes début 2021 ainsi que sur le projet Espace France Services – Pôle social qui sera situé rue de la République et dont les demandes de subventions ont été votées pour un montant de travaux de 425 000 €. C’est enfin le projet de stationnement qu’a acté le conseil municipal. Stéphane Bérard a rendu compte de l’aboutissement de la réflexion qui a été menée avec plusieurs partenaires, dont l’Union des Commerçants et Artisans. Ce projet, qui a pour objectif de fluidifier le stationnement en centre-ville, voit entre autres, la création de 25 arrêts minutes.

Parmi les nombreux autres points, on peut retenir le versement d’une subvention aux communes sinistrées des vallées des Alpes-Maritimes, mais aussi la demande de subventions pour la mise en valeur de la locomotive dont le coût prévisionnel avoisine les 73 000 €.

David Bedel
Voir les commentaires
L'immobilier à Capdenac-Gare

99800 €

à Capdenac gare, dans un quartier résidentiel très calme, cette maison ache[...]

271500 €

COUP DE COEUR - MAISON 9 PIÈCES AVEC PISCINE À vendre à Capdenac-Gare (1270[...]

128200 €

Dans un hameau proche de figeac, capdenac et villeneuve, cette maison en pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir