Les chevriers reçoivent le député Arnaud Viala dans une exploitation

Abonnés
  • Une rencontre enrichissante.
    Une rencontre enrichissante.
Publié le

Les éleveurs de chèvres de l’Aveyron ont entrepris une série de rencontres avec les parlementaires et responsables politiques du département. Jeudi 22 octobre, c’est chez Fabien et Frédérique Viguier, GAEC des Paranettes à Arvieu, qu’ils ont reçu Arnaud Viala.

Eleveurs de chèvres, responsables syndicaux locaux, voisins en production bovine ou ovine... une quinzaine d’agriculteurs du coin s’était rassemblés pour présenter et faire découvrir la filière caprine à leur député.

Moins connue que les filières bovine ou ovine, la filière caprine a connu une forte progression en Aveyron : + 40 % de litres de lait produits en 10 ans, contre + 9 % au niveau national.

Aujourd’hui, l’on dénombre 200 élevages de chèvres en Aveyron, dont l’essentiel produit du lait, et une trentaine produit du fromage, de la viande ou même de la laine. La chèvre étant un animal petit et plus facile à manipuler, il y a une proportion de femmes chevrières plus importante que dans d’autres productions.

Et surtout, le lait de chèvre est maintenant mieux rémunéré par les laiteries, avec une moyenne de 722 €/1 000 litres en 2019.

"Il faut se souvenir, précise Joël Mazars, responsable de la section caprine de la FDSEA de l’Aveyron, des années 2010, où le prix du lait était aux alentours de 535 €/1 000 l. Il a suivi une progression de presque + 35 % en 10 ans. Et la tendance reste très positive en 2019 et 2020". La rencontre a duré plus de deux heures.

Les participants sont repartis ravis d’avoir pu échanger de manière très directe avec Monsieur Viala qui, lui-même, s’est montré tout aussi enchanté de découvrir cette filière très dynamique dans le département.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Arvieu

34000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose deux lots de terrains constructible[...]

Toutes les annonces immobilières de Arvieu
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?