Aveyron : les syndicats de l'usine Bosch exigent une rencontre au sommet en janvier

Abonnés
  • L’enjeu est bien sûr l’emploi. Aujourd’hui l’usine compte plus de 1 300 salariés.
    L’enjeu est bien sûr l’emploi. Aujourd’hui l’usine compte plus de 1 300 salariés. Archives Centre Presse
Publié le

Réunis ce mardi 24 novembre en CSE, les syndicats du site industriel Bosch demandent une rencontre, en janvier, avec le gouvernement français et la direction allemande. Les salariés veulent connaître leur avenir, à court et moyen terme, tout en poussant les ministres français à agir.

Depuis qu’il a été question d’une fermeture possible du site Bosch, dans le cadre de deux comités sociaux d’entreprise (CSE), les 5 et 10 novembre, les syndicats sont sur la braise. Pour mettre fin à l’incertitude et donner une visibilité aux salariés, la CGT et Sud, syndicats majoritaires, avec la CFE/CGG, comptent créer une intersyndicale pour parler d’une même voix.Et c’est fort de cette...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

349 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Petit sas d'entrée, séjour s[...]

45.21 €

Quartier Faubourg, place de parking dans garage fermé au sein d'une résiden[...]

306.15 €

Proche du centre ville et dans un quartier calme appartement de type 1 comp[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?