Enseignement : un magazine clos l’échange entre jeunes européens

  • Les élèves et leurs deux enseignantes impliquées dans le projet.
    Les élèves et leurs deux enseignantes impliquées dans le projet.
Publié le

"On arrive à la fin de la deuxième année du projet Erasmus Chance. Ici, trente élèves y auront participé", indiquent Aurélie Reggiani, professeure d’espagnol, et Aurélie Eson, professeur d’allemand, à la cité scolaire Jean-Jaurès (collège et lycée).

Ce programme visait à échanger entre partenaires : collégiens français, allemands et lituaniens, et à renforcer leur motivation scolaire via diverses actions.

Pour clore cet échange, la rédaction d’un magazine collaboratif d’une vingtaine de pages est en cours et ce, avec l’appui des élèves de terminale (anglais renforcé) qui jouent le rôle de tuteurs auprès de leurs cadets pour transcrire leurs textes dans la langue de Shakespeare.

Une version numérique de ce magazine sera mise en ligne sur la plateforme eTwinning ainsi qu’une vidéo des activités, souvenirs et présentation des élèves saint-affricains. Tout devrait être prêt en décembre. "Au cours de ce projet, on a beaucoup appris sur la culture, les différentes manières de vivre de nos partenaires étrangers, sur la nourriture aussi !", témoignent les élèves de quatrième. "Ça donne aussi envie de se perfectionner en anglais, d’apprendre d’autres langues et de voyager", ajoutent les collégiens.

Pour la suite, les enseignants envisagent d’enchaîner sur un autre projet Erasmus, toujours autour de la motivation scolaire, avec les mêmes partenaires, auxquels s’ajouteraient la Pologne et la Turquie, "en souhaitant que, d’ici là, nous pourrons à nouveau voyager", espèrent les professeures.

v. s.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?