Ils sont aussi beaux qu’indésirables les pigeons sauvages !

Abonnés
  • Marquise et boîte aux lettres  dans le bourg.
    Marquise et boîte aux lettres dans le bourg.
Publié le

"Aussi beaux qu’indésirables" est la phrase qui s’applique aux pigeons sauvages, les Bisets, auxquels s’ajoutent des pigeons d’élevage échappés.

Nul besoin d’interdire de leur donner à manger, ils se servent à volonté dans les bâtiments agricoles ou les poulaillers. La vie est si belle qu’ils prolifèrent. Pour fuir d’éventuels prédateurs, ces élégants volatiles se réfugient dans des trous ou rentrent dans de vieux bâtiments et "prennent le soleil" sur tous les toits bien exposés, mais ils ne laissent pas les lieux dans l’état où ils les trouvent... Les façades des maisons d’habitation en souffrent, les rues sont sales, les monuments aussi tel le clocher de l’église d’Arvieu qui en est témoin, ou plutôt victime, car plus d’une tonne de fientes et autres déchets vient d’y être enlevée aux frais de la commune. Mais voilà, comment lutter efficacement contre cette prolifération ? Il semble bien que la solution est difficile à trouver.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Arvieu

34000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose deux lots de terrains constructible[...]

Toutes les annonces immobilières de Arvieu
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?