Aveyron : la haute technologie au service des routes

  • Centre Presse - José A. Torres
Publié le

L’Aveyron est le premier département à mettre en place un guidage par satellite visant à assurer le suivi de l’entretien routier. Le système, baptisé Eras a été mis au point par les services techniques et informatiques du conseil départemental, pour 300 000 € "rentabilisés en un an" : le système permet de réaliser ainsi "300 000 € d’économies chaque année, grâce à une meilleure réactivité des interventions pour lesquelles sont également sollicités des prestataires privés, eux aussi équipés par le Département du système Eras". Patrouilles quotidiennes mais aussi équipages chargés de la viabilité hivernale (saleuses, camions à étraves) sont ainsi suivis pour accroître la réactivité des interventions, mais aussi pour assurer confort et sécurité des agents, informés en temps réel des obstacles sur la route, par leur GPS. De nombreux départements français sont venus en Aveyron s’en informer pour l’importer chez eux…

Contrôler la "glissance"

Par ailleurs, l’Aveyron est le seul département à avoir un laboratoire d’analyse des routes. Ce labo contrôle la "glissance" et permet donc de mesurer l’adhérence des véhicules. Un point fort pour la sécurité routière.

En moyenne, et selon les indications fournies par le laboratoire, les chaussées sont refaites (bandes de roulement pour l’essentiel) tous les 12 à 15 ans pour les voies de catégories A, B et C (liaisons d’aménagement du département et de décloisonnement économique et touristique) et de 14 à 20 ans sur les catégories D et E (réseau cantonal et désenclavement de proximité).

Christophe Cathala
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?