Ces jeunes qui plantaient des arbres

Abonnés
  • De  gauche à droite : Agnès Langevine, Laura Fournier, Geneviève Gasq-Barès, Quentin Ruaud, Philippe Jourde.
    De gauche à droite : Agnès Langevine, Laura Fournier, Geneviève Gasq-Barès, Quentin Ruaud, Philippe Jourde.
  • Planter avec minutie
    Planter avec minutie
  • et en respectant la distanciation
    et en respectant la distanciation
Publié le

Mercredi 25 novembre où "tout bois prend racine", la piste des Enguilhens a connu une animation inaccoutumée. Une vingtaine de jeunes âgés de 15 à 16 ans, venus tout exprès de la Maison familiale et rurale forestière de Javols avec leurs enseignants et leur directeur, s’affairent. Vêtus d’un gilet fluorescent, essayant de respecter la distanciation sociale, ils trient et pralinent de minuscules plants de hêtres, houx et autres pins qu’ils vont planter en bordure de la piste, en remplacement de la haie de sapins abattus durant le dernier été. Les jeunes plants sont fournis par l’association "Arbres, Haies, Paysages" dont les membres présents les aident et dirigent dans toutes ces opérations. Ils participent ainsi à un chantier pédagogique prévu dans leur cursus scolaire qui les mènera dans quelques années à des emplois liés à la sylviculture. Ils ont été rejoints par les représentants des institutions partenaires de ce projet, Mme le maire de Condom, assistée de son 1er adjoint, de l’employé communal et du service civique fraîchement recruté ; mais aussi Agnès Langevine, vice-présidente de la Région Occitanie en charge notamment de la biodiversité, Romain Ribière, chargé de mission-forêts au Parc naturel régional de l’Aubrac, François Artel, au titre de l’Office national des forêts. La plupart ont même participé à la plantation, sans complexe et avec les encouragements de la jeunesse.

Cette opération s’est déroulée dans la bonne humeur générale. Les lycéens, particulièrement enthousiastes et motivés, sont conscients d’aider à atténuer l’effet de serre en diversifiant le biotope, et si aujourd’hui était LE jour où il fallait planter, leur programme en compte aussi beaucoup d’autres. Nous leur souhaitons donc une pleine réussite dans leurs plantations bien sûr, mais aussi et surtout dans leurs études, en les invitant à revenir un jour, accompagnés peut-être de leurs petits-enfants, profiter de ce paysage de l’Aubrac, grâce à eux préservé et renouvelé.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Condom-D'aubrac

29500 €

Sur la commune de CONDOM D'AUBRAC à Salgues, agréable terrain à bâtir de pl[...]

99000 €

Maison en pierre d'environ 180m2 habitables + extension de deux niveaux d'e[...]

Toutes les annonces immobilières de Condom-D'aubrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?