"If Anything Happens I Love You", le court-métrage de Netflix devient viral sur TikTok

  • "Quoi qu'il arrive, je vous aime" est disponible sur Netflix depuis le vendredi 20 novembre 2020.
    "Quoi qu'il arrive, je vous aime" est disponible sur Netflix depuis le vendredi 20 novembre 2020. Courtesy of Netflix France
Publié le

(ETX Studio) - C'est un challenge bien particulier qui est en vogue sur TikTok. Allez-vous aussi pleurer en regardant le court-métrage "If Anything Happens I Love You" sur Netflix ? Un défi à relever en se filmant avant et après avoir regardé le film d'animation de seulement 12 minutes. Moins d'une semaine après sa sortie sur Netflix, le court-métrage est devenu viral sur le réseau social.

Le hashtag "#IfAnythingHappensILoveYou" comptabilise plus de 31,3 millions de vues sur TikTok. Le court-métrage disponible sur Netflix depuis le 20 novembre dernier a fait véritablement sensation sur le réseau social en moins d'une semaine. Sobre et émouvant, ce film d'animation réalisé en majorité en noir et blanc fait l'objet d'un challenge sur l'application. Le but ? Se filmer avant, pendant et après son visionnage pour montrer sa réaction sans dévoiler l'histoire. En seulement 12 minutes, la durée totale du court-métrage, "Quoi qu'il arrive je vous aime" ("If Anything Happens I Love You" en version originale) est supposé vous faire pleurer à chaudes larmes. Une sorte d'expérience cathartique pour certains TikTokers tandis que d'autres veulent simplement relever le défi de regarder le court-métrage sans s'émouvoir. Peine perdue puisque bon nombre d'entre eux craquent en moins de cinq minutes, malgré la durée déjà bien courte du film d'animation.

Un sujet universel

Derrière ce succès sur les réseaux, le sujet du court-métrage rassemble par son universalité : le deuil. Grâce à un esthétisme original à travers le dessin, l'histoire raconte la vie de deux parents qui ont perdu leur fille. Très vite, le spectateur comprend qu'un drame s'est produit notamment grâce à la bande originale composée de la chanson "1950" de King Princess", jouée lors d'une scène clé. Les spectateurs assistent impuissants à l'éloignement entre les deux parents endeuillés, sans même qu'une parole ne soit prononcée durant tout le film. "Ils [les réalisateurs] ont été capables de capturer le thème du deuil d'une façon qui a transcendé l'animation et le film ce qui est tellement rare comme expérience.", a confié l'actrice Laura Dern, productrice exécutive du court-métrage, à Variety. 

On comprend à la fin du court-métrage que la petite fille est décédée lors d'une fusillade dans son école et que "quoi qu'il arrive je vous aime" étaient ses derniers mots envoyés par message à ses parents. "Jayme Lemons et moi-même voulions participé comme productrices exécutives et soutenir [les scénaristes et réalisateurs] Michael Govier et Will McCormack de toutes les manières possibles pour qu'un maximum de gens puisse connaître le film, pas seulement parce que nous l'adorons, mais parce que nous sommes impliquées dans l'association Everytown for Gun Safety", poursuit l'actrice. L'organisation américaine à but non lucratif se bat pour un meilleur contrôle des armes à feu et contre la violence armée.

Bande-annonce : Youtu.be/sYqAxPHx88c

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?