L'Aveyron de Stéphan Gistau : "J’aime refaire le monde au bar de l’Escale"

  • Avec le Cirque Amar, dont il est le Monsieur Loyal, Stéphan Gistau a certes beaucoup voyagé mais son port d’attache est toujours le Bassin.
    Avec le Cirque Amar, dont il est le Monsieur Loyal, Stéphan Gistau a certes beaucoup voyagé mais son port d’attache est toujours le Bassin. Bernard-Hugues Saint-Paul
Publié le

Après une parenthèse de quelques mois, le Firminois de 46 ans est redevenu le Monsieur Loyal du Cirque Amar. Mais, il n’hésite pas à laisser ses habits de lumière au vestiaire pour se poser chez lui, à Firmi.

Un lieu emblématique

(Fier de ses racines) Le site de la Découverte à Decazeville. Ce lieu chargé d’histoire, d’espoir, de désespoir, et d’illusions aussi reste néanmoins Magique, avec un grand M. Métamorphosé, ce lieu est l’épicentre de nos racines, mais également des luttes ouvrières. Il englobe la place du Méthanol, place où j’avais rendez-vous avec mon premier spectacle de cirque.

Un souvenir fort

(Hésitant un peu) L’inauguration de "Passionnément cirque" à la galerie Foch à Rodez en 1993, avec "le Tout Rodez", mes parents. Et ma première apparition à la télévision sur France 3 Sud, ce même jour dans la majestueuse galerie ruthénoise.

Un rituel, une habitude quand vous êtes en Aveyron

(S’y voyant déjà) Enfourcher mon VTT et flâner dans les rues, les sentiers du bassin de Firmi, à la Découverte de Decazeville. En m’arrêtant au bar de l’Escale boire un café et refaire le monde dans ce lieu populaire par excellence, qui perpétue et revendique l’identité populaire et multiculturelle du Bassin.

Une conviction

(Très affirmatif) On ne lutte pas contre les destinées.

La carte postale idéale

Il y a une bonne dizaine d’années, le Cirque Amar était sous la neige abondante sur le foirail à Rodez. Malgré la neige, le chapiteau était plein à craquer. Cette belle image du chapiteau immaculé dans le cœur de Rodez était surréaliste. Ce jour-là, la magie du cirque et de l’Aveyron ont opéré plus que jamais. Inoubliable !

Un personnage marquant

Paul Ramadier, qui a été ministre à plusieurs reprises, député de l’Aveyron et maire de Decazeville (1919-1941, puis 1944-1959), qui n’a pas voté les pleins pouvoirs au gouvernement de Vichy.

Un plat et/ou un vin pour lequel vous craquez

Une salade de gésiers aux confits de canards de la ferme-auberge de Jacky Carles à Monteils, près de Villefranche-de-Rouergue, arrosée avec un verre de vin rouge de marcillac du vignoble de Jean-Luc Matha. Ces deux personnages sont des passionnés, des artistes, des poètes, au service de l’épicurisme et de l’art de vivre à la française. à l’aveyronnaise ! Du sourire, du mot juste à la tendre pensée, ils nous offrent et nous ouvrent le cœur de l’Aveyron : unique et plein de subtilité.

Propos recueillis par Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Firmi

98000 €

Maison mitoyenne d'un côté avec jardin et garage comprenant 2 appartements [...]

28500 €

FIRMI - Petite maison en pierres à réhabiliter, sur un terrain de 300 m² en[...]

254000 €

30 minutes Rodez,Maison T5 en très bon état avec piscine sur 1,3 Ha de terr[...]

Toutes les annonces immobilières de Firmi
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?