Agen-d'Aveyron : la ferme d’Agen lance son distributeur de légumes

  • Valérie Lafage, devant la grande nouveauté de la ferme.
    Valérie Lafage, devant la grande nouveauté de la ferme. repro cpa
Publié le

Depuis quelques jours, au Gaec de la Ferme d’Agen, on peut en quelque sorte faire son marché tous les jours et à toute heure.

Le deuxième distributeur de légumes en libre-service de l’Aveyron est en fonction aux portes de Rodez. Après la ferme du Bouquiès, dans le bassin decazevillois, c’est en effet le Gaec de la ferme d’Agen d’Aveyron qui a "craqué". Dans un local jouxtant celui de la vente directe, se dressent désormais 80 casiers, avec à l’intérieur des œufs, des carottes, des salades, des patates, des radis, des butternuts, etc.

Sept jours sur sept, 24 heures sur 24, on peut venir y faire son marché. Une innovation de plus dans cette ferme maraîchère réputée pour la qualité de ses productions, mais aussi pour la possibilité qu’elle offre d’aller soi-même cueillir ou ramasser ses légumes.

"Cela fait quelques années que cela nous trottait dans la tête. Puis un jour, nous sommes allés en voir un dans le Tarn-et-Garonne. C’était un dimanche soir. Il était dans un endroit complètement perdu. Et l’on n’a pas cessé de voir des gens venir acheter des légumes ! Cela nous a définitivement convaincus." Valérie Lafage, une des quatre associés du Gaec n’est pas peu fière de cette installation. "C’est la notion de service qui nous a motivés. Des clients n’étaient parfois pas contents parce que nous étions fermés au moment où ils pouvaient venir. Cela peut donc répondre à une attente" sourit-elle. Et à voir comment, sans véritable publicité, cette nouvelle offre fonctionne dans le village, elle ne regrette pas cette initiative !

Dans les mois à venir, après avoir observé les habitudes prises par les clients, la Ferme d’Agen pourrait certes revoir un peu son planning. "Nous n’avons pas déterminé notre organisation définitive. On verra au fur et à mesure, mais pas question de fermer le magasin. On a trop besoin du contact avec les clients", avoue celle qui est également la présidente de l’association des promotions et d’animation des marchés de l’Aveyron.

Il faut dire cependant que si ce libre-service de légumes a des airs d’innovation, il est monnaie courante dans le nord de la France, où ce type d’installations pousse comme des champignons. Que ce soit au bord des routes, dans les villages, les fermes… Et l’on y trouve tout autant de la viande, du pain, etc. De là à dire quand, dans les mois ou les années qui viennent, d’autres distributeurs automatiques pousseront dans la région ? Il se murmure également que des demandes de devis d’installation sont devenues monnaie courante. Une démarche pas forcément liée à la crise sanitaire. "Cela fait quelques années déjà que nous y pensions, et nous avons décidé de le faire en fin d’année dernière" rappelle Valérie.

En attendant, si un soir ou un dimanche après-midi vous vous rendez compte que vous n’avez plus d’œufs ou que vous n’avez pas de légumes pour faire la soupe, vous savez où aller !

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

441 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard p[...]

324 €

Situé à proximité de l'IUT, du lycée Monteil et du GRETA, appartement de ty[...]

456 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Très beau 2 pièces dans rés[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?