Depuis 1976 à l’ANPAA, les addictions trouvent à qui parler en Aveyron

Abonnés
  • Par le biais de son centre de soins, l’ANPAA de l’Aveyron a suivi près de 840 personnes en 2019.
    Par le biais de son centre de soins, l’ANPAA de l’Aveyron a suivi près de 840 personnes en 2019. repro cpa
Publié le

Basée à Rodez et forte de huit antennes et lieux d’accueil, l’ANPAA propose écoute et assistance aux personnes victimes de conduites addictives, qu’il s’agisse d’alcool, tabac ou drogues mais aussi de dépendance aux écrans et jeux de hasard.

Historiquement à l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA), il n’a pratiquement été question que d’alcool. " L’association a vu le jour en 1976 uniquement sur la problématique de l’alcool ", explique la directrice aveyronnaise Nadège Pereira-Poujol. Jusqu’à il y a trois ans encore, 95 % des personnes accueillies l’étaient pour un comportement addictif avec...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

149400 €

VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE - APPARTEMENT DE STANDING 126M² AVEC TERRASSE + LO[...]

29000 €

A quelques minutes de Villefranche et des commerces, beau terrain plat et a[...]

620 €

Résidence neuve sécurisée "Le Clos Des Consuls", appartement T1bis de 32 m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?