Espalion : une retraite bien sportive pour Paulette Négrier

  • Paulette a toujours ses bâtons de marche en main. Paulette a toujours ses bâtons de marche en main.
    Paulette a toujours ses bâtons de marche en main. repro cpa
Publié le

Depuis sa cessation d’activité professionnelle elle conduit avec bonheur les destinées de l’association "Retraite Sportive d’Espalion".

Aînée d’une fratrie de cinq enfants, Paulette a rapidement été habituée à s’occuper des autres et à prendre des responsabilités. Après un emploi de vendeuse, un autre au Village de Vacances comme monitrice sera le déclic. Le contact avec les clients vacanciers, répondre à leurs attentes et l’organisation des animations vont lui permettre de s’épanouir pleinement dans une activité professionnelle. Quelques mois plus tard elle va enchaîner avec la prise de la direction du centre. Jusqu’à l’heure de la retraite... 34 années plus tard !

Comment vous êtes-vous retrouvée à la tête du club ?

J’ai toujours eu envie de m’engager pour les autres. Ce qui explique que toute jeune j’ai adhéré à la Jac (Jeunesse agricole catholique). Plus tard on me retrouvera comme déléguée du personnel au comité d’entreprise de VVF, puis à la Jeune Chambre Économique, au Lions-Club...

À l’heure de la retraite, suite à une sollicitation de la regrettée Nicole Hilaire, j’ai adhéré à la Retraire Sportive pour pratiquer une activité physique en groupe. Quelques mois plus tard, le président sortant souhaitant passer la main, je me suis retrouvée propulsée à la tête de l’association.

Pouvez-vous nous présenter votre association ?

Créée en 1992 par Josette Verdu avec à ses côtés Simone Anglade, Roland Enjalbert, Violaine Lucadou, Rolande Martel... l’association proposait de la gymnastique et de la randonnée pédestre.

Aujourd’hui elle a bien grandi puisqu’elle compte 240 adhérents (280 l’année passée avant le confinement) et qu’elle a élargi ses activités à la danse, à l’aquagym, à la marche nordique, trois niveaux de rando et même du tir à l’arc, en collaboration avec le club de Bozouls. Un atelier mémoire a aussi vu le jour. Tout ceci grâce à une équipe dirigeante et des animateurs "engagés" sans qui tout ceci ne serait pas possible.

Comment vivez-vous cette période de confinement ?

Pas très bien. Notre raison d’être est l’activité physique mais aussi le lien social avec bon nombre d’adhérents seuls dans leur vie de tous les jours.

Tout s’est brutalement arrêté et nous le déplorons d’autant que nous avions bien calé toutes les consignes sanitaires pour chaque activité. C’est avec impatience que nous espérons donc pouvoir reprendre très prochainement.

Justement, quels vœux formulez-vous pour cette reprise ?

Que nous puissions reprendre dès le mois de janvier et surtout que nous puissions nous retrouver dans la convivialité tout en restant vigilants.

De toute façon chacun a déjà bien intégré les réflexes de distanciation, de désinfection, du port du masque depuis bientôt un an !

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

115000 €

Au centre ville d'Espalion, dans un immeuble, nous proposons à la vente le[...]

43000 €

Situé dans une rue commercante du centre ville d'ESPALION, ensemble immobil[...]

60000 €

Sur les hauteur d'Espalion, à proximité immédiate,  Magnifique terrain plat[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?