La défaite en 1981 de Valéry Giscard d'Estaing, une libération pour les militants du Larzac

Abonnés
  • La lutte a duré pendant tout le mandat de président de Valéry Giscard d’Estaing.
    La lutte a duré pendant tout le mandat de président de Valéry Giscard d’Estaing. Archives ML
Publié le

Valéry Giscard d’Estaing était favorable à l’agrandissement du camp du Larzac. S’il avait été réélu, les expropriations auraient sans doute eu lieu très vite.

En apprenant le décès de Valéry Giscard-d’Estaing, jeudi matin, Léon Maillet a eu une pensée particulière : "Je me suis dit que s’il avait gagné en 1981, rien n’aurait été pareil." Un sentiment partagé par tous les paysans concernés à l’époque par la lutte contre l’agrandissement du camp militaire du Larzac. Car si le mouvement a démarré en 1970, sous la présidence de Georges Pompidou, il a...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Guilhem Richaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

318 €

RODEZ-HYPERCENTRE : T1 Bis duplex lumineux, Quartier Saint Amans, comprenan[...]

286 €

RODEZ, SECTEUR PROCHE I.U.T Venez découvrir ce bel ap[...]

352.21 €

Au coeur d'un quartier dynamique cet appartement est idéalement situé pour [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?