Aveyron : les giratoires de Rodez au secours de la déviation de Baraqueville

  • Les giratoires de Rodez au secours de la déviation de Baraqueville
    Les giratoires de Rodez au secours de la déviation de Baraqueville
Publié le

C’est un appel à la "mobilisation de l’ensemble des collectivités" qu’ont souhaité lancer les conseillers départementaux du canton de Rodez 1 Sarah Vidal et Arnaud Combet.

Lors de la commission permanente du conseil départemental, vendredi 27 octobre, une délibération a été soumise aux élus portant sur un transfert de crédits "qui désole tout le monde", explique Sarah Vidal.

Ainsi des fonds seront ponctionnés dans l’enveloppe promise à la dénivellation des trois giratoires de la rocade de Rodez pour combler le surcoût du chantier du contournement de Baraqueville.

À la suite d’une erreur d’appréciation de l’État (maître d’ouvrage) quant au volume des remblais générés, un nouveau marché a été passé, occasionnant un surcoût de 15 M€. "C’est une erreur de l’État qui va chercher les fonds en partie sur le financement de la mise en dénivellation des ronds-points", souligne Arnaud Combet. Le préfet de Région a formalisé cette demande par un courrier proposant un "projet d’avenant pour abonder de 15 M€ le financement de l’opération de contournement de Baraqueville".

Les présidents du conseil départemental et de Rodez agglomération ont fait valoir officiellement leur opposition à ce "transfert", le président du conseil départemental regrettant que " contrairement à sa demande, l’État n’ait pas abondé Baraqueville sans toucher à l’opération rocade de Rodez dont les 10 M€ prévus initialement sont déjà notoirement insuffisants".

Pour rappel, le coût des opérations sur ces giratoires s’élève à 67 M€ TTC.

Pour Arnaud Combet, "il faut que l’État abonde, sinon on n’avancera pas". Et, comme l’ont souligné les conseillers départementaux, les "nuisances – pollution, bruit… – vont continuer pour les riverains" des giratoires ruthénois.

Sarah Vidal et Arnaud Combet, conseillers départementaux du canton de Rodez 1.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?