Swing de joie pour le retour des golfeurs sur le green du Grand Rodez

  • Lundi, alors que le soleilse couchait, les golfeursétaient encore nombreuxsur le parcours.
    Lundi, alors que le soleilse couchait, les golfeursétaient encore nombreuxsur le parcours. repro cpa
Publié le

Le golf a rouvert son practice et nombreux sont ceux qui y ont profité de l’allègement du confinement.

"Ils sont comme des fous", sourit Jacques Moréno, directeur du golf Bluegreen de Rodez. Samedi 28 novembre, l’unique 18 trous du département, a pu rouvrir, comme les commerces, après un mois de confinement. Et dès 8 heures, les golfeurs étaient au rendez-vous et le planning des réservations était plein.

Ce n’est ni le froid, ni les contraintes sanitaires qui auraient pu les décourager. "On compte sur la responsabilité de chacun : respecter la limite des 20 km et des 3 heures de sortie", souligne le directeur. Ainsi, plutôt que de faire un 18 trous qui prend généralement 4 heures, les golfeurs se sont restreints à 9 trous.

Affluence record

"Sur samedi et dimanche, 240 joueurs sont venus profiter du parcours. C’est une affluence qu’on aimerait avoir tout le temps !", s’exclame Jacques Moréno. Avec une moyenne de 120 joueurs par jour, le golf ruthénois avait des airs de compétition professionnelle où "la jauge maximale est bloquée à 140 joueurs pour que tous aient le temps de jouer ", explique-t-il. Du jamais vu, surtout pour un mois de novembre.

Lundi 30 novembre, malgré la grande superficie de jeu, il y avait un groupe à chaque coin de ce par 70. Arpentant le parcours à bord de sa voiturette, le directeur du site éveillait l’enthousiasme de ses habitués. "On est si heureuses de pouvoir revenir ici, de jouer et de vous retrouver", s’est réjoui un petit groupe de joueuses, en l’apercevant.

Golf de proximité

Malgré toute cette allégresse, Jacques Moréno est lassé par la situation. " On en a marre de fermer. Il est important que les gens se responsabilisent ", confie-t-il. Si le practice, le parcours et la boutique ont pu rouvrir, le restaurant doit, quant à lui, rester portes closes. " C’est un peu triste, c’est comme aller au cinéma sans pouvoir manger une glace. "

Après un mois de novembre "exceptionnel", comme le décrit le gérant, place au froid, à la pluie et peut-être bientôt à la neige. Les golfeurs auront au moins pu profiter de quelques jours d’un soleil presque printanier. Et Jacques Moréno espère que les amateurs resteront quand même proches de son "commerce local".

Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

225 €

Pièce principale avec coin cuisine (plaques, placard, frigo), salle d'eau. [...]

302 €

Entrée avec petit placard, pièce principale, coin cuisine équipé (plaques v[...]

266 €

Une entrée avec placard, un séjour avec coin cuisine (frigo, plaques, hotte[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?