Le Sport-quilles pense déjà à fêter son centenaire

  • Depuis huit ans, le duo Jean Moisset et  Guillaume Septfonds conduit les destinées du club de quilles.
    Depuis huit ans, le duo Jean Moisset et Guillaume Septfonds conduit les destinées du club de quilles.
Publié le

Cette semaine, mise à l’honneur de Jean Moisset et Guillaume Septfonds dynamiques coprésidents de la plus ancienne association sportive de la ville.

Aux commandes de l’association depuis 25 ans, Jean Moisset a été rejoint par Guillaume Septfonds qui a découvert l’école de quilles à la même période.

Comment est venu votre intérêt pour les quilles ?

Jean Moisset : "Mon premier contact avec les quilles de huit date des années 1960 où je suivais mon père jouer au Foirail, à Espalion, avec ses amis, ou sur la place du village à Saint-Symphorien-de-Thénières, après les repas en famille. Mes premières compétitions seront sous les couleurs du Sport Quilles Rouergat de Paris, puis du Nayrac, au démarrage du club. En 1988, je rejoins le club d’Espalion. Au décès de Marius Couaillac fin 1989, Pierre Fournier prend la présidence et je deviens le nouveau secrétaire. Puis président en 1995. Guillaume me rejoint en 2012, année du centenaire de la codification des quilles de huit et de l’organisation du championnat de France individuel où il est responsable de la Commission dirigeante et de la gestion des 150 bénévoles."

Guillaume Septfonds : "J’ai toujours été sur les terrains de quilles, avant de pouvoir pratiquer. On partait souvent pour la journée en famille voir l’équipe de mon père qui jouait à l’époque à Lassouts. Je suis rentré au bureau en 1999 en tant que trésorier adjoint puis trésorier. Lors de notre candidature pour les championnats de France en 2012 Jean m’a dit : Ok ! On organise mais on prend la présidence ensemble.

J’ai répondu Oh ! et depuis on fonctionne ensemble."

Comme sont répartis les rôles entre les deux coprésidents ?

Guillaume Septfonds : "Jean assure la grande majorité du travail, pour les dossiers et les réunions. On réfléchit aux décisions ensemble et on les propose au bureau. Être deux présidents permet aussi de pouvoir échanger et trouver des solutions ensemble aux problématiques de compositions d’équipes, d’organisation et aux diverses questions de la vie de l’association."

Comment vivez-vous cette

période de confinement ?

Jean Moisset : "Le premier confinement a débuté alors que la saison 2020 allait commencer. Progressivement, toutes les manches de championnat ont été annulées. L’espoir de jouer en septembre a très vite été déçu. Contrairement à d’autres disciplines beaucoup de nos licenciés n’ont pas pratiqué du tout. Seules les éliminatoires de la Coupe d’Occitanie ont eu lieu.

La phase finale pour laquelle notre doublette féminine Sabine et Anne-Lyse s’étaient brillamment qualifiées a été annulée la veille du deuxième confinement."

Que prévoyez-vous

et quels vœux formulez-vous

pour l’après confinement ?

Guillaume Septfonds : "Le plus dur va être de remobiliser les bénévoles, mais avec le centenaire de l’association en 2021 nous allons avoir un but et un moyen de vivre de nouveaux moments de convivialité.

Ce sera le moment fort de cette année.

Pour les vœux, la santé pour tous et pouvoir retrouver la convivialité qui caractérise notre sport. C’est cela qui manque le plus."

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

250000 €

220m2 de bureaux situé dans le centre-ville d'Espalion. Le bien se situe da[...]

116600 €

L'appartement offre 37m2 habitables et se constitue d'une chambre, une sall[...]

110000 €

Appartement duplex d'environ 95m2 habitables, pièce de vie spacieuse avec c[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?