Ehpad en Aveyron : "Une vingtaine de situations toujours pas bouclées"

  • La deuxième vague impacte encore largement les établissements médico-sociaux de l'Aveyron.
    La deuxième vague impacte encore largement les établissements médico-sociaux de l'Aveyron. - Centre Presse
Publié le
Centre Presse Aveyron

La deuxième vague en Aveyron n'a une nouvelle fois pas épargné les établissements médico-sociaux, où près d'une centaine de résidents ont perdu la vie en raison du Covid-19 ces dernières semaines. Récemment, c'est l'Ehpad Beau-Soleil à Rivière-sur-Tarn dans le Sud Aveyron qui a subi une large contamination chez son personnel soignant (23) ainsi que chez les pensionnaires (39). Ce jeudi, une résidente testée positive ces derniers jours n'a pas survécu. Elle était âgée de 83 ans.

"On a encore une vingtaine de situations dans les Ehpad qui ne sont pas bouclées", a indiqué l'Agence régionale de santé, ce jeudi soir, se voulant néanmoins rassurante sur plusieurs établissements fortement touchés à l'image de l'Ehpad du Gai Logis à Capdenac, où une cinquantaine de résidents avaient contracté le virus, ainsi que celui de Firmi, déjà fortement touché lors de la première vague. Une dizaine de résidents, ainsi que plusieurs effectifs, y ont été récemment testés positifs.

On se souvient également que plusieurs établissements du département ont payé un lourd tribut à cette deuxième vague épidémique à l'image de l'Ehpad Les Gloriande à Sévérac-d'Aveyron où une vingtaine de résidents ont perdu la vie ou encore à Bon-Accueil à Rodez où un dernier bilan faisait état de neuf décès.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?