Alain Vieillescazes (Ordre des médecins de l'Aveyron) " : "Une problématique humaine"

Abonnés
  • Alain Vieillescazes Alain Vieillescazes
    Alain Vieillescazes CP - Reproduction Centre Presse
Publié le

Alors que la fin d’année approche, avec la question de comment vont se passer les fêtes et que l’arrivée du vaccin approche, les médecins sont fortement sollicités par leurs patients pour savoir ce qu’ils doivent faire. Alain Vieillescazes, président du conseil de l’ordre des médecins de l’Aveyron, fait le point.
 

Si la deuxième vague semble se terminer pour les particuliers, de nouveaux clusters sont recensés dans les Ehpad. Comment cela se fait-il ? C’est toujours la même explication : le virus circule. Il ne s’est pas arrêté. Le seul élément qui fait qu’il ralentisse, c’est le confinement. Mais on touche à des limites sociétales importantes. C’est compliqué de confiner tout le monde tout le temps....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?