Rodez : la bûche reste l’invitée d’honneur de ce Noël singulier

  • La traditionnelle crème au beurre reste chère au cœur des amateurs de bûches.
    La traditionnelle crème au beurre reste chère au cœur des amateurs de bûches.
  • Aux marrons, au mélange chocolat, orange et épices, aux fruits… la bûche s’allège aussi dans des entremets de plusieurs tailles.
    Aux marrons, au mélange chocolat, orange et épices, aux fruits… la bûche s’allège aussi dans des entremets de plusieurs tailles.
Publié le

Malgré ses 150 ans, la traditionnelle pâtisserie de Noël a toujours autant la côte pour les repas de fêtes. Mais cette année 2020 lui aura quand même donné une saveur particulière.

Les traditions sont tenaces, même en pleine pandémie. Et en cette fin d’année compliquée, la bûche de Noël ne déroge pas à la règle. Glacées, roulées, chocolatées, beurrées… Elles sont nombreuses à (encore) garnir les vitrines des pâtisseries ruthénoises. Hier, alors qu’une petite foule s’occupait de préparer les derniers achats de Noël dans le centre-ville, les plus longues files d’attente avaient migré des magasins à cadeaux aux boutiques alimentaires. L’heure était à la préparation du repas. Et pour le finir en beauté, "la bûche a toujours autant de succès", assure Michèle Rouquet, de la Pyramide de Montagne (rue du Touat).

Commandes de dernière minute

Il y a à peine dix jours, on ne savait même pas si Noël pourrait être fêté. Et les annonces tardives n’ont pas facilité la tâche des artisans des métiers de bouche. Mais les pâtissiers ont gardé foi en leurs bûches. "On ne savait pas vraiment quelles quantités prévoir, confie Frédéric Nègre, pâtissier de la Mascotte (boulevard Gambetta). On a finalement fait un peu moins de bûches que l’an dernier, mais tout de même 80 boudins de pâte." Sachant qu’un boudin permet à l’artisan et à ses deux apprenties de confectionner trois ou quatre bûches, cela fait une collection de plusieurs centaines de gâteaux.

Mais les stocks ne sont pas non plus illimités. Chez Pascual (boulevard d’Estourmel) par exemple, la priorité a été mise sur les commandes. Et au vu des courts délais laissés par le gouvernement, "on a même dû en refuser", précise Claudia Pascual.

"Tout pour Noël"

Et s’il y a une chose qu’ont remarquée les pâtissiers ruthénois, c’est que la grandeur des bûches achetées cette année est à l’image de la nouvelle règle "six à table". Les gâteaux individuels, pour trois, quatre ou six personnes ont beaucoup plus de succès que ceux pour neuf ou plus. Mais les clients repartent souvent avec plusieurs bûches.

"La vente est étalée sur plusieurs jours cette année", remarque Michèle Rouquet. Pour limiter les risques, les repas en petit comité se démultiplient et les desserts aussi ! "On ressent une effervescence particulière autour de Noël. Les gens donnent tout, encore plus que les autres années, sûrement à cause de l’incertitude", ajoute-t-elle.

Reine au beurre

Conservant sa forme de bûche de bois, dont la tradition remonte à plusieurs millénaires, ce gâteau de fêtes se décline en autant de saveurs que le permet l’imagination des pâtissiers. Mais la reine, ça reste la crème. "La bûche à la crème au beurre au café, mais aussi celle à la vanille, est celle que l’on vend le plus", souligne Frédéric Nègre.

Cependant, le constat est différent de l’autre côté de la place d’Armes. Dans la boulangerie-pâtisserie Pascual, ce sont les bûches sous forme d’entremets qui trônent en majorité dans les vitrines. Mais quelles qu’elles soient, les bûches gardent leur place sur la table de Noël. Et pandémie ou pas, ce n’est pas cette année qu’elles subiront la distanciation physique avec les amateurs de pâtisserie.

Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

798 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCEEntrée avec placard, cuisine [...]

520 €

Dans le centre ville de RODEZ, a proximité immédiate des commerces et des t[...]

520 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - T3 dans quartier calme, pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?