A Saint-Geniez-d'Olt et à Millau par deux fois : trois homicides dans l’année

Abonnés
  • Illustration CP
Publié le , mis à jour

La soirée arrosée vire au drame à Saint-Geniez-d’Olt

Samedi 25 janvier, la paisible commune de Saint-Geniez-d’Olt se réveille avec effroi. Dans la nuit, un jeune homme âgé de 33 ans, magasinier à l’hôpital de la commune et bien connu, a perdu la vie après avoir reçu un coup de couteau dans l’abdomen. Il organisait une soirée, très alcoolisée, dans son appartement avant qu’elle ne dégénère.
Deux hommes et une femme, présents lors de la rixe, ont été interpellés et l’un d’eux, âgé de 28 ans, a avoué avoir porté le coup de couteau le lendemain des faits, après plusieurs heures passées en dégrisement. Pour quelles raisons la soirée a-t-elle pris cette dramatique tournure, alors que tous les protagonistes se connaissaient selon les premiers éléments de l’enquête ? Les questions subsistent dans ce dossier. Le meurtrier présumé a été placé en détention provisoire.

L’adolescent avoue le meurtre de sa belle-mère

Mardi 1er septembre, le corps d’une femme, âgée de 39 ans, baignant dans son sang dans un appartement du quartier de Malhourtet est découvert par les policiers de Millau. Sur place, deux personnes sont interpellées : l’époux et le beau-fils, âgé de 16 ans. Ce dernier est prostré près du corps de la victime et avouera devant les enquêteurs être l’auteur d’une trentaine de coups de couteau sur sa belle-mère, « sans être précis ni disert à ce sujet », comme l’avait indiqué le procureur, Olivier Naboulet, à l’époque avant de se dessaisir de l’affaire au profit du parquet de Montpellier. Des violences intrafamiliales pourraient être à l’origine du drame.

Millau : un homme frappé à mort

Le 16 novembre dernier, un homme de 53 ans est retrouvé mort dans son appartement du centre historique de Millau. Il s’agit de Stefan Werthwein, un néerlandais connu pour jouer de la musique dans les rues de la ville et qui vivait dans une grande précarité.
Son décès a été causé par de violents coups portés au visage, après une soirée arrosée. Après avoir entendu plusieurs personnes, les enquêteurs ont interpellé et placé en garde à vue un homme âgé de 35 ans. Durant ses auditions, il a reconnu avoir eu une dispute avec la victime et l’avoir violentée à la suite d’une soirée sur fond d’alcool et d’autres substances. Il a été placé en détention provisoire.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?