Les élus ont présenté une analyse rétrospective de la situation financière

  • Le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière ont présenté cette analyse rétrospective à l’aide d’un diaporama. Le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière ont présenté cette analyse rétrospective à l’aide d’un diaporama.
    Le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière ont présenté cette analyse rétrospective à l’aide d’un diaporama.
Publié le

La trajectoire financière reste saine malgré un contexte de plus en plus contraint

Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière, adjoint responsable de la commission finances, après avoir donné quelques infos sur le contexte économique international et national et sur les principales mesures budgétaires et fiscales de la Loi de Finances pour 2021 ont présenté une analyse rétrospective 2014-2019 de la situation budgétaire de la commune de Luc-la-Primaube à l’aide d’un diaporama.

Une trajectoire financière saine malgré un contexte de plus en pluscontraint

Les recettes de produits et de service sont relativement stables à l’exception des recettes liées aux services périscolaires qui ont légèrement augmenté ces dernières années. L’évolution du produit de la fiscalité locale a augmenté de + 14.81 % entre 2014 et 2019. Les recettes réelles de fonctionnement s’élèvent à 4 312 218 €. Les dépenses réelles de fonctionnement s’élèvent à 3 639 158 €. L’évolution des dépenses de fonctionnement sur la période 2014-2019 est de + 6.96 %. L’encours de la dette communale est de 9 950 705 € au 31/12. 2019 connaît un ratio particulièrement élevé (14.77 ans), dont la trajectoire s’inscrit dès 2020 à la baisse et qui se poursuivra en 2021 par une absence de recours à l’emprunt afin de poursuivre le désendettement de la ville. La trajectoire financière reste saine malgré un contexte de plus en plus contraint (épargne brute : 673 734 € et épargne nette : 1O2 033 €).

Les recettes d’investissement s’élèvent 5 796 342 €. Le montant de l’emprunt représente 51 % des recettes d’investissement contre 20 % en 2014. L’autofinancement 2019 représente 10 % des recettes d’investissement contre 28 % en 2014. La ville de Luc-la-Primaube a conduit un programme d’investissement conséquent sur la période 2018-2019.

Les dépenses d’équipement s’élèvent à 4 860 328 € en 2019, 5 225 236 € en 2018, 1 285 311 € en 2017, 961 574 € en 2016, 1 287 008 € en 2015 et 1 482 272 € en 2014.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Luc-La-Primaube

235000 €

LUC LA PRIMAUBE. Maison de plain pied comprenant une belle pièce de vie de [...]

91500 €

Venez découvrir dans le village de Luc ce terrain de 918m² à moins de 10 mi[...]

280000 €

Belle maison T5 en pierre, sans vis à vis, composée d'une pièce de vie avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube