Millau : 18 patients et 5 agents positifs à la Covid-19 dans un service de l’hôpital

  • Aucun transfert n’est prévu au service de réanimation du CH de Rodez.
    Aucun transfert n’est prévu au service de réanimation du CH de Rodez. M.C.
Publié le

Le cluster concerne l’unité de soins de longue durée (USLD) du centre hospitalier de Millau. Une zone Covid-19 a été installée au sein du service.

Tout remonte au 15 décembre dernier, lorsqu’un agent de l’USLD présente des signes cliniques et réalise un test à la Covid-19 qui s’avère positif. Un dépistage massif est alors aussitôt mis en place les 24 et 30 décembre dans l’ensemble du service.

Le 24, un patient et une professionnelle sont à nouveau testés positifs. Le 28, deux nouveaux patients présentent des signes cliniques. Mercredi 30 décembre , à la fin du dépistage massif, 12 patients et 3 membres du personnel ont à nouveau été testés positifs. Au total, ce sont donc 18 patients et 5 agents hospitaliers, tous appartenant au même service, positifs à la Covid-19.

En conséquence, le centre hospitalier a décidé de créer une unité Covid de 15 patients au sein même de l’USLD, afin de préserver la qualité des soins et ne pas risquer de transférer des patients âgés dans un autre endroit avec un risque de décompensation. Seulement trois patients ont donc été transférés ailleurs ou à l’hôpital de Saint-Affrique, qui dispose notamment d’une unité Covid pour les patients déambulant qui peuvent être à l’origine de nouvelles contaminations.

Un protocole de précaution

De plus, l’USLD a été renforcée en termes de ressources humaines. « Pour ce faire, on a fermé notre unité de soins de suite et de réadaptation (SSR) pour redéployer le personnel qui était formé à la prise en charge du Covid au sein de l’USLD pour armer l’équipe », informe Lucil-Atumma Modebelu, directrice par intérim de l’hôpital.

Actuellement, 43 patients sont accueillis à l’USLD,sur une capacité de 50 lits. "On anticipe aussi une éventuelle propagation du virus en réorganisant l’unité touchée avec une zone Covid, une zone tampon pour les patients qui pourraient révéler des signes de contamination et une zone propre. On s’attache aussi à conserver le lien avec les familles en mettant en place des moyens de communication par téléphone ou par visioconférence en cette période de fêtes", souligne encore la responsable avant de saluer l’engagement du personnel hospitalier, parfois obligé de revenir travailler sur leur temps de repos.

Une demande auprès de l’ARS a été faite pour bénéficier de renforts via la réserve sanitaire.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

4650000 €

En exclusivité, Domaine exceptionnel sur l'Axe A75 entre MILLAU et Saint FL[...]

55 €

N604 - A louer garage avenue Jean Jaurès.Loyer de 55 / mois.Dépot de garan[...]

410 €

N413 - A louer appartement de T2 meublé situé au 2ème étage boulevard de la[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?