Ce qui attend l'Aveyron en 2021 (4/4) : année Z mais pas zéro pour la culture

  •  Millau ouvre la voie en proposant la Zaï zaï zaï zaï attitude en clin d’œil à l’œuvre de Fabcaro du 8 au 20 janvier.
    Millau ouvre la voie en proposant la Zaï zaï zaï zaï attitude en clin d’œil à l’œuvre de Fabcaro du 8 au 20 janvier. repro cpa
Publié le

Quoi de mieux que l’humour teinté d’absurde et de mélancolie pour commencer l’année. Millau ouvre la voie en proposant la Zaï zaï zaï zaï attitude en clin d’œil à l’œuvre de Fabcaro du 8 au 20 janvier. Histoire de coincer sa bulle dans celle du neuvième art. L’Héraultais vient aussi de publier Broadway, un roman nommé sourire, hilarant au point d’être honoré du prix Joseph. Humour toujours et à Millau encore, avec Sophia Aram et Vincent Dedienne pour faire bouger les zygomatiques.

À Rodez, la programmation de l’Amphi refait surface avec Maxime Le Forestier le 3 février, Michaël Grégorio le 11 mars, Anne Roumanoff le 9 avril, Kheiron le 15 avril ou encore Michèle Torr le 23 avril pour fêter 50 ans de chansons. Pour finir par un Z, le festival Zicabazac revient les 9 et 10 avril avec Naâman pour tête d’affiche.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?