Bernard Fournié-Eche veut sauver "l’hôtel des Célibataires" de Viviez

Abonnés
  • Bernard Fournié-Eche veut se battre pour sauvegarder ce bel édifice.
    Bernard Fournié-Eche veut se battre pour sauvegarder ce bel édifice.
  • L’hôtel des Célibataires, bâtisse emblématique de la politique sociale et paternaliste de la Vieille Montagne.
    L’hôtel des Célibataires, bâtisse emblématique de la politique sociale et paternaliste de la Vieille Montagne.
Publié le

Il a pris le problème à bras-le-corps, sachant que le vénérable édifice, propriété du conseil départemental, est promis à la démolition.

Né en 1949 à Viviez bourg, Bernard Fournié-Eche cheminait jusqu’à l’avenue Adam-Grange durant toute son enfance pour y rejoindre son école. Il passait inévitablement devant l’hôtel des Célibataires, construit vers 1907 et disposant de 51 chambres. Bernard quitta la région et devint architecte des Bâtiments de France. Il s’installa dans le Var où il occupa le poste de chef de service...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Viviez

49500 €

VIVIEZ - Grande Maison Familiale avec garage et caves Cette jolie maison pe[...]

77040 €

PROXIMITÉ DECAZEVILLE - Maison de ville rénovée, 2 chambres, garage et peti[...]

272000 €

BIEN RARE - MAISON 7 PIÈCES AVEC PISCINE À vendre à Viviez (12110) : maison[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
12france Il y a 1 mois Le 06/01/2021 à 19:53

...."Se spécialisant même dans les problèmes de conversation d'édifices patrimoniaux." On dit bien que "les murs ont des oreilles" surtout concernant les édifices patrimoniaux, qui en auraient à raconter....Je pense qu'il fallait lire "conservation"....
Bravo à ce Monsieur, je lui souhaite bon courage pour changer le funeste destin promis à ce bâtiment, qui pourrait être, une fois rénové, une belle porte d'entrée (Ouest) du bassin...