Les élus ont débattu des orientations budgétaires 2021

Abonnés
  • Le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière présentant les orientations budgétaires 2021 à l’aide d’un diaporama. Le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière présentant les orientations budgétaires 2021 à l’aide d’un diaporama.
    Le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière présentant les orientations budgétaires 2021 à l’aide d’un diaporama.
Publié le

Un budget 2021 construit avec un avenir fiscal incertain

Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, le maire Jean-Philippe Sadoul et Alain Bessière, adjoint, ont présenté le rapport sur les orientations budgétaires 2021.

Les recettes réelles de fonctionnement dont l’évolution est de 0.94 % devraient s’élever à 4 455 000 €. Les dépenses réelles de fonctionnement dont l’évolution est de 4.41 % devraient s’élever à 3 809 000 €. L’année 2021 étant une année forte en remboursement de capital, l’annuité de la dette s’élèvera à 950 985 €. Les recettes d’investissement devraient s’élever à 1 767 000 € et les dépenses d’investissement à 1 580 000 €. L’année 2021 est une année forte en remboursement de capital. De plus l’application de la pénalité de carence de logements sociaux explique un montant prévisionnel d’épargne nette négative (-153 500 €).

Le budget 2 021 présentera la traduction chiffrée autour de 4 grands axes : la poursuite de l’amélioration du cadre de vie et le renforcement d’actions environnementales pour une ville durable, l’attractivité de la ville, le renforcement du lien social et de la solidarité, la proximité et le service à la population. Le projet municipal qui s’articule autour de ces axes majeurs, ambitionne de faire de Luc-la-Primaube une ville attractive dans laquelle il fait bon vivre ensemble. Une ville tournée vers le bien-être des familles, une ville festive, culturelle et sportive, une ville solidaire, avec des services publics pour chacun, une ville durable.

La ville de Luc-la-Primaube souhaite préserver son cadre de vie tout en accompagnant de façon qualitative les évolutions urbaines rendues nécessaires par l’augmentation des besoins de la population. Pour l’année 2021, les principaux investissements envisagés, qui ne seront pas financés par un recours à l’emprunt, concernent la requalification du quartier de la Baraque de Luc, l’extension et la végétalisation du cimetière de La Capelle Saint-Martin, l’aménagement des espaces publics de la Vallée Verte et de la place de l’Étoile.

Depuis la création du budget annexe "Quartier du Bès Grand" courant 2017, ce budget a financé un montant de 1 891 096 € de frais d’études, de diagnostic et d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d’un écoquartier, de 82 807 € de charges de personnel ainsi que 76 111 € de frais financier. Pour rappel, ce budget est financé par un emprunt de 3 000 000 € souscrit en 2017 pour une période de 5 ans.

Il devra être remboursé dans son intégralité au terme des 5 ans soit le 30 avril 2022. À titre d’information, ce projet est encore aujourd’hui au stade des études préalables.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
CORRESPONDANT
L'immobilier à Luc-La-Primaube

215000 €

NOUVEAUA VENDRE RÉSIDENCE LE BARACOULancement commercial de la résidence LE[...]

395 €

Place De L'Etoile Appartement T1Bis, dans résidence sécurisée, en 3 ème éta[...]

280000 €

Belle maison T5 en pierre, sans vis à vis, composée d'une pièce de vie avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube