Le nombre de vautours va continuer d’augmenter fortement en Aveyron

  • Les placettes sont essentiellement dans le Sud-Aveyron. Les placettes sont essentiellement dans le Sud-Aveyron.
    Les placettes sont essentiellement dans le Sud-Aveyron. E.T.
Publié le

Deux mille vautours peuplent le département de l'Aveyron. Pour certains éleveurs, c'est trop. Un avis que ne partage pas la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux).

Il y a actuellement environ 2 000 vautours sur le territoire. Un chiffre en constante augmentation puisque le taux de reproduction est élevé.
Si certains éleveurs estiment que c’est beaucoup, ce n’est pas la position de la LPO, qui coordonne le suivi de la réintroduction. "Le taux de survie est très stable depuis la réintroduction dans les années 1980, détaille Bruno Veillet, directeur de la LPO grands causses. Et on sait même que la population va continuer à monter jusqu’au moment où la disponibilité alimentaire ne sera plus assez importante. Ce n’est que quand il y aura moins de nourriture que le taux de reproduction va baisser de manière importante."

Concrètement, les vautours ont assez à manger et donc ils se reproduisent. Pour la LPO, ils ne se nourrissent pas sur du bétail vivant (hormis pour quelques cas très rares), mais avec les bêtes mortes mises par les éleveurs sur les placettes développées à cet effet dans le cadre du programme de réintroduction et avec la prédation d’animaux décédés dans la nature. "Pour l’instant, il n’y a aucun signe de stress alimentaire, reprend l’expert. Il n’y a aucun indice qui laisse penser que les animaux n’ont pas assez à manger."

Aujourd’hui, la plupart des placettes sont dans les grands causses et en Lozère et il n’y en a aucune sur l’Aubrac, où des problèmes ont été enregistrés cette année. La LPO organise aussi une tournée de prise en charge chez une vingtaine d’éleveurs de brebis qui n’ont pas leur placette individuelle.

G.R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?