Decazeville : bagarre, saccage d’appartement et projectile incendiaire

  • Le projectile incendiaire s’est consumé sur le bitume devant la cité Miramont.
    Le projectile incendiaire s’est consumé sur le bitume devant la cité Miramont. BHSP
Publié le

D'ordinaire paisible, la cité HLM de Miramont à Decazeville a connu des heures agitées dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 janvier. 

Tout a commencé vers 22 hseures par une bagarre entre deux individus, à 200m de là, place Decazes. Un homme d’une trentaine d’années, alcoolisé, s’en prend verbalement à un autre homme âgé de 25 à 30 ans, accompagné de son amie et qu’il connaît. Le ton monte et bientôt des coups sont échangés. Un bâton est même sorti mais n’est pas utilisé.
Les deux belligérants partent en voiture chacun de leur côté. Le trentenaire est rejoint par ses frères, et ils décident ensemble d’une expédition punitive chez son adversaire, cité de Miramont. Le locataire est absent de son appartement. Les frères cassent la porte et saccagent l’appartement.
En repartant en voiture de la cité, ils tombent nez à nez avec la voiture du locataire, accompagné de son amie mais aussi de deux potes, qui sortent armés de barres de fer et tapent sur le véhicule adverse. Un de frère aurait mis le feu à une bouteille en plastique contenant du carburant et l’aurait jetée sur le locataire. Elle l’aurait atteint à l’épaule et l’aurait légèrement brûlé mais ne s’est heureusement pas cassée sur lui. Elle a brûlé au sol, et les traces sont toujours visibles, mises en évidence lors des constatations effectuées par la police qui a été alertée par des témoins. Entre-temps, tout le monde était parti hormis le locataire et son amie. Une vidéo montrant le jet de la bouteille enflammée a permis aux policiers d’identifier les autres antagonistes.

Comparution immédiate pour deux frères

Une patrouille tombait deux heures plus tard sur le véhicule concerné portant des traces de coups et dont une coque de rétroviseur manquait, similaire à celle retrouvée cité de Miramont.
À ce moment-là, les frères se présentent spontanément aux policiers. Les trois frères sont placés en garde à vue dans les locaux du commissariat de Decazeville. Les autres belligérants ont aussi été entendus. Deux frères, âgés de 43 et 38 ans ont été présentés au parquet de Rodez et seront jugés ce vendredi 8 janvier devant le tribunal correctionnel de Rodez, dans le cadre d’une comparution immédiate.
Tous les autres protagonistes seront jugés ultérieurement. Seule l’amie du locataire a été mise hors de cause.
 

BHSP
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

29000 €

Decazeville : Parcelles de terrains à bâtir libres de constructeur au sein [...]

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

140000 €

SOUS COMPROMIS- Immeuble à usage locatif comprenant local commercial en rez[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Anonyme13114 Il y a 13 jours Le 07/01/2021 à 22:14

Pas de détails sur les mis en cause. On devine les profils...

Inconito Il y a 13 jours Le 08/01/2021 à 02:53

C à dire ??!

Aquoibon Il y a 4 jours Le 16/01/2021 à 14:54

Ben des enfants de choeur , bien sûr