Villefranche-de-Rouergue : l’Atelier Blanc aux couleurs de l’art

  • Pierrette et André Villemagne devant l’Atelier BLanc, devenu en quelques années un lieu culturel incontournable dans le département.
    Pierrette et André Villemagne devant l’Atelier BLanc, devenu en quelques années un lieu culturel incontournable dans le département.
  • L’Atelier Blanc aux couleurs de l’art L’Atelier Blanc aux couleurs de l’art
    L’Atelier Blanc aux couleurs de l’art
Publié le

Qui ne connaît pas – au moins de nom – l’Atelier Blanc de Villefranche ? Mais qui se cache derrière ce lieu d’exposition d’art contemporain qui fête ses 15 ans ? C’est à Pierrette et André Villemagne que l’Aveyron doit cet espace dont le dynamisme ne s’est jamais démenti depuis sa création.

Apporter l’art contemporain en zone rurale dans un secteur où il n’y en avait pas, donner sa chance à des artistes talentueux non reconnus par les institutions, rendre la structure autonome, faire qu’elle nous survive", voilà les objectifs de notre Atelier Blanc, explique Pierrette Villemagne.

La maison familiale a été bâtie par son arrière-grand-père en 1860, et Pierrette est une Villefranchoise qui, si elle a quitté sa ville pour Toulouse durant sa vie active, y est revenue tous les week-ends, toujours très investie et désireuse de participer à la vie de la cité. Mme Arnal, la voisine et amie de la rue Sainte-Emilie de Rodat, passionnée d’art, de peinture, contribue à aiguiser la curiosité du couple pour l’art moderne, puis l’art contemporain, et leur fait notamment rencontrer le peintre et sculpteur Dado. Pierrette et André courent les galeries d’art, fréquentent notamment les galeries Jacques Girard et Éric Dupont sur Toulouse, se lient d’amitié avec galeristes et artistes, font la connaissance du peintre Damien Cabanes, tissent un réseau d’artistes parisiens…

Alors qu’elle travaille encore sur Toulouse, Pierrette expérimente déjà la mise en valeur de l’art dans le Villefranchois : créée dans les années 90, l’association "Art en Chartreuse" organise une exposition par an, l’été, dans l’ancienne chartreuse Saint-Sauveur de Villefranche, ou sous la halle. Pierrette en est la trésorière. Lorsque son mari et elle prennent leur retraite, il y a 15 ans, ils transforment leur maison de Villefranche en plusieurs appartements, dont un destiné à devenir le bureau de l’Atelier Blanc.

La petite grange au fond du jardin, qui fut l’abri du cheval du grand-père vigneron dans les années 1920, devient lieu d’exposition : accessible directement depuis les berges de l’Aveyron, le jardin, havre de paix au cœur de la ville, véritable écrin de verdure, permet d’envisager des vernissages, des ateliers, des rencontres, de façon conviviale.

Car si l’Atelier Blanc est conçu comme lieu d’exposition dédié à l’art contemporain, l’association éponyme qui a vu le jour sous l’impulsion des Villemagne a pour but de mener des actions pédagogiques, de proposer des résidences d’artistes.

Depuis sa création en 2005, et les premières expositions – le peintre Xavier Drong au printemps et Benyounès Semtati l’été – L’Atelier Blanc ne cesse d’évoluer. "Il y a 10 ans, la mairie de Saint-Rémy m’a contactée pour créer un lieu d’exposition en complément de l’Atelier Blanc et a mis à la disposition de l’association un local : Le Moulin des arts". Une convention de mise à disposition de lieu d’exposition permet de soutenir la création contemporaine, en versant un droit de monstration aux artistes, et une bourse de création à deux artistes en résidence chaque année durant un mois à Saint-Rémy. Depuis deux ans, le local de la rue Prestat, baptisé Atelier Blanc en Bastide, accueille des ateliers de pratique artistique à destination des classes et des adultes du Villefranchois, ateliers animés par des artistes du territoire. En voie de professionnalisation, conventionné depuis 4 ans, l’Atelier Blanc emploie deux salariés en CDI à temps partiel : Katel Houzé gère la communication de l’association, chapeaute la coordination des ateliers de pratique artistique, s’occupe de la médiation à Saint-Rémy. Mathilde Mouysset, depuis début novembre, remplace Florence Garrabé, en formation jusqu’en juin 2021, comme médiatrice de l’Atelier Blanc et responsable des actions pédagogiques, en partenariat avec l’opération "arts visuels au collège", menée par le conseil départemental de l’Aveyron.

Toutes les écoles, soit 20 classes élémentaires et 6 maternelles, ont cette année reçu la visite d’un artiste et bénéficié d’un atelier de 1 h 30 de pratique artistique : les flocons de neige en porcelaine créés par les plus petits ont été exposés pour les fêtes.

Être conventionné, cela signifie 3 ans consécutifs consacrés à une thématique : si le premier conventionnement portait sur l’argent (2017 -2020), cette fois, c’est la thématique du vivant qui est choisie pour la période 2020-2022.

Soutenu par l’État – par l’intermédiaire d’une convention soutien de gestion avec la DRAC Occitanie – par la Région, le conseil département et la mairie de Villefranche, l’Atelier Blanc a déjà un carnet bien rempli pour les futures saisons et les projets ne manquent pas avec, comme priorité : "Que l’Atelier Blanc, lieu associatif de 110 adhérents cette année, qui voit passer 11 000 visiteurs par an en moyenne, continue à vivre, à s’affirmer, devienne un jour un centre d’art labellisé"

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

65000 €

Tour de ville - proche commerces et commodités : appartement de type 2 de 3[...]

620 €

Résidence neuve sécurisée "Le Clos Des Consuls", appartement T1bis de 32 m2[...]

430 €

Appartement très agréable, de type 2, possédant un séjour avec coin cuisine[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?