Comps-la-Grand-Ville : Chrystel Alquier, une artiste discrète et passionnée aux multiples talents

  • Souriante, passionnée, Chrystel présente deux de ses nombreuses œuvres.
    Souriante, passionnée, Chrystel présente deux de ses nombreuses œuvres. Repro CP
Publié le

Chrystel Alquier originaire d’Onet-le-Château a choisi de s’installer à la campagne voilà déjà 8 ans. "On a eu un coup de cœur pour le village de Comps, c’est le bonheur" s’exclame Chystel. Chrystel a une force de caractère indéniable et un "savoir être" toujours positif. "Savoir être" oui, mais "savoir faire" aussi, car Chrystel a plus d’une corde à son arc.

Une sportive accomplie

Si vous la croisez dans le village, en fauteuil tracté par une trottinette électrique et accompagnée de son Golden Retriever nommé Nayka, elle vous parlera volontiers de ce qu’elle aime, de la nature, du sport, de ses passions.

Peut-être, mais seulement peut-être, car Chrystel n’aime pas se mettre en avant, elle vous dira qu’elle a participé aux Jeux paralympiques d’Handi Basket à Londres en 2012 et qu’elle a tenté les qualifications de Rio en athlétisme fauteuil. Pour les JO de Londres elle vous confiera : "J’ai été un peu déçue sportivement en équipe, moi quand je m’engage c’est à fond, je voulais plus…" Elle ajoutera encore qu’elle a joué au tennis et qu’actuellement elle fait de l’athlétisme, pour son plaisir personnel. Si vous insistez, elle poursuivra : "A présent, je remonte à cheval, je fais des concours de paradressage, j’étais cavalière valide… J’ai besoin de me dépasser, d’aller le plus loin possible".

Une âme d’artiste

Et puis, cette jeune femme qui aime l’art et plus particulièrement la peinture depuis son enfance s’est mise à peindre d’une façon plus soutenue, suite à une opération et pendant sa convalescence. Toute jeune, elle aimait déjà offrir des tableaux qu’elle réalisait. Puis, peu à peu, c’est devenu une passion. Et quand on lui demande comment elle a appris, elle se plaît à répondre : "Je suis une autodidacte, je me suis lancée et ça vient comme ça, cela dépend de mon état émotionnel, ça vient de soi… c’est intuitif…"

Ceci l’oriente vers la peinture abstraite "naturellement, spontanément". "Au début, je me suis inspirée de John Beckley, artiste peintre contemporain, que j’adore, je suis fan !" s’exclame-t- elle.

Chrystel travaille sur des toiles avec de la peinture acrylique. " Mais, dit-elle, elle sèche trop vite à l’extérieur donc je peins à l’intérieur, je n’ai pas encore d’atelier, mais cela viendra ". Elle peint au pinceau et au couteau. Ses tableaux sont très colorés, sur des toiles aux formes et aux dimensions diverses. On ne peut pas rester indifférent devant cette explosion de couleurs qui fusent et qui traduisent l’expression d’un état d’âme et l’émotion du moment.

On peut voir des tableaux de Chrystel Alquier dans plusieurs villes ou villages de la région. Au restaurant les Coulisse à Olemps, au restaurant l’Ardoise à La Primaube mais aussi au salon de coiffure Sabrina, quartier de la Baleine, à Onet-le-Château, enfin au Quai des Gourmets à Espalion.

Elle a déjà exposé à la mairie d’Alrance pendant quelques semaines. Elle y a rencontré du monde et parlé avec différentes personnes dont elle aime avoir le retour, le ressenti, les impressions. Elle aime la rencontre… Et on aime la rencontrer tout simplement…

On peut la joindre par mail : alquier.chrystel@orange.fr ou par téléphone au 06 82 05 50 80 et voir ses œuvres sur internet :

alquier-chrystel.simplesite.com

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Comps-La-Grand-Ville

548500 €

Maison de maître de 14 pièces principales construite au 18ème siècle, se si[...]

200000 €

Charmante maison d'environ 94 m2 habitables avec possibilité d'aménager 5[...]

117400 €

Spécial investisseurs : c'est un ensemble immobilier vous proposant 680 m2 [...]

Toutes les annonces immobilières de Comps-La-Grand-Ville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?