Sporting club decazevillois : "Pouvoir reprendre le rugby rapidement"

  • Les coprésidents du SCD P. Malpel et C. Murat parlent d’avenir.
    Les coprésidents du SCD P. Malpel et C. Murat parlent d’avenir. Repro CP
Publié le

Les vœux des coprésidents du Sporting, Patrick Malpel et Christian Murat.
 

En cette période de vœux, quels sont ceux des coprésidents du Sporting ?

"En premier lieu nous souhaitons adresser les nôtres à tous, à nos dirigeants, nos joueurs et les fidèles supporters du Sporting ainsi qu’à tous nos partenaires de Promoval. Nous avons une pensée pour tous ceux qui souffrent de cette pandémie et de ses retombées. Ensuite, notre vœu le plus cher est de pouvoir reprendre le rugby rapidement. Nous demandons aussi à nos joueurs et à nos dirigeants en cette période très troublée de garder espoir pour une vie normale, tous les jours et autour du rugby. Nous désirons retrouver le terrain, le jeu, l’ambiance et nous déplacer sans cette épée de Damoclès sur la tête car on est sevré de tout ce que l’on aime faire".

Justement, on peut lire ici et là que des présidents de clubs amateurs souhaitent une année blanche, d’autres veulent reprendre vite, dans certaines conditions... Quel est le souhait du Sporting ?

"Nous espérons une reprise rapide dès que nous y serons autorisés. Surtout pas une année blanche pour éviter une démobili- sation, principalement chez les joueurs les plus âgés. Il faut jouer pour retrouver cette atmosphère autour du rugby, quitte à jouer jusqu’en juillet s’il le faut".

Si la FFR annonçait une reprise en février, par exemple, comment verriez-vous la suite logique ?

"S’il est impossible de jouer tous les matchs restants, pourquoi ne pas refondre la Fédérale 3 en poules plus petites, 6 clubs par exemple, et repartir pour un nouveau championnat avec des phases finales à la sortie, en qualifiant par exemple 2 clubs par nouvelle poule. Il faut garder les phases finales qui sont pour les clubs et les supporters le Graal de la saison. Sans ces confrontations, le rugby a beaucoup moins de saveur. Cela fait des années que nous attendons ça à Decazeville".

En plus, quel sera l’objectif des équipes réserves qui n’ont ni montée, ni descente à défendre ?

"Rien, hormis le plaisir de jouer qui n’est pas inintéressant, certes, mais pas suffisant".

Après toutes ces péripéties depuis 10 mois, les clubs amateurs se font du souci pour leurs finances. Qu’en est-il au Sporting ?

"Même si nous avons, depuis l’arrêt des compétitions l’an passé, perdu certaines recettes très importantes, pour l’instant, sans dépenses, le club absorbe le coup. Notre problème se situe dans l’avenir et surtout, dans quelles conditions nous serons autorisés à reprendre. Brasseries, buvettes, entrées font partie de nos ressources dominicales, sans elles nous ne tiendrons pas. Ensuite, il y a nos sponsors et mécènes qui ne nous ont pas lâchés mais dont on ne connaît pas leurs intentions futures. À ce jour, nous faisons face mais l’avenir reste incertain".

Ne craignez-vous pas après toutes ces coupures une certaine désaffection, une petite lassitude de la part des supporters ?

"À la reprise en septembre, les supporters étaient bien présents, c’était sympa et les matchs étaient intéressants à vivre.

Après cette nouvelle coupure, nous pensons que, comme nous, les supporters du Bassin sont en manque de rugby en premier lieu, mais aussi en manque de sortie, de contact. La vie sociale a été mise entre parenthèses pendant une longue période et les gens ont besoin de se rencontrer, de retrouver cette ambiance.

Côté joueurs, il doit en être de même. Ils ont hâte de reprendre les entraînements et recouvrer le lien social que leur procure le sport".

j.l.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

107000 €

Maison de ville type 6 avec jardin garage et grenier aménageable dans quart[...]

99000 €

Jolie maison de ville de type 4 en très bon état avec garage et jardin, co[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?