Ces 3 erreurs que vous commettez peut-être (encore) lorsque vous portez un masque

  • D'après un sondage américain réalisé pour l'entreprise de masques signs.com, 3 erreurs relatives au port du masque sont encore fréquemment commises. Combien d'entre elles vous semblent familières ?
    D'après un sondage américain réalisé pour l'entreprise de masques signs.com, 3 erreurs relatives au port du masque sont encore fréquemment commises. Combien d'entre elles vous semblent familières ? Sinenkiy / IStock.com
Publié le

(ETX Studio) - Voilà maintenant plus de 8 mois que nous sommes contraints de porter un masque. Dans les transports en commun, dans les magasins, au bureau... Mais êtes-vous sûrs de l'arborer correctement ? Un récent sondage américain a relevé quelques erreurs fréquentes chez les usagers qui diminueraient l'effet protecteur du masque. 

Sans doute parce que l'on ne veut pas trop s'y habituer, il arrive de faire quelques petits "écarts de conduite" lorsque nous utilisons un masque. D'après cette enquête réalisée par l'entreprise de masques américaine signs.com, trois erreurs relatives au port du masque sont encore fréquemment commises. Combien d'entre elles vous semblent familières ? 

Oublier de se laver les mains

Que ce soit au savon ou au gel hydroalcoolique, se laver les mains en rentrant chez soi ou en sortant des transports s'avère essentiel pour se protéger contre le virus. Mais, parmi les 1000 personnes interrogées dans le cadre de l'enquête, 35% admettent ne pas laver ses mains avant de revêtir leur masque. La part de celles qui oublient ce geste d'hygiène avant de retirer le masque est encore plus importante : 43,7% n'ont pas ce réflexe, pourtant là aussi essentiel afin d'éviter que des bactéries se fixent sur le masque. 

Poser son masque n'importe où et ne pas le nettoyer assez souvent

Vous êtes du genre à rentrer chez vous et à poser négligemment votre masque en tissu sur la table, là où d'autres personnes seront susceptibles d'y déposer d'autres objets ou de le toucher ? Cette mauvaise habitude est plus au moins dérangeante selon la fréquence à laquelle on lave son masque.

Les autorités sanitaires américaines des Centers for Disease Control and Prevention, qui rappellent que si les masques ne sont pas changés ou nettoyés fréquemment, ils peuvent devenir leur propre source de contamination. Or, 76% des sondés disent laver leur masque au moins une fois par semaine, quand 10,6% peuvent porter le même masque et le laver au bout de seulement deux semaines.

Entre proches, on partage tout...

Même les masques ! Le sondage révèle en effet que près d'un quart des Américains (24,5%) a déjà porté celui d'une tierce personne ou prêté le sien à un proche. Les plus susceptibles de procéder à ces échanges de masques sont les individus de la "génération X" (31,67%), soit ceux nés entre les années 60 et 80.

Pourtant, on se doute bien que cette option s'avère aussi peu hygiénique que de prêter sa brosse à dents, même si c'est à sa moitié. Car si les bactéries sont peu sensibles aux notions d'intimité et de complicité, elles sont en revanche très efficaces pour perdurer sur les surfaces et se propager d'un organisme à l'autre. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?