En vingt ans, Espalion a changé de visage

  • Les nouveaux immeubles du Colisée et du Jeu de Paume.
    Les nouveaux immeubles du Colisée et du Jeu de Paume. Repro CPA
Publié le

Outre les maisons individuelles, la construction d’immeubles a donné un nouveau visage à la cité.

Quand on traverse la ville, son visage est tout à fait différent de celui qu’elle avait il y a une vingtaine d’années. Le boulevard De Guizard est le secteur qui a le plus changé. Exit la droguerie Cormouls, l’épicerie Rozier et plusieurs autres maisons. Les pelleteuses de l’entreprise Cordella de Saint-Geniez-d’Olt ont désintégré les murs des bâtiments, dégageant de vastes espaces, pour laisser place aux bâtisseurs. À la place, se sont élevés des immeubles modernes de plusieurs étages, abritant des locaux commerciaux et des logements modernes et ouvrant la porte à l’arrivée de nouveaux habitants, venus souvent de villages du Nord-Aveyron : le Colisée, le jeu de Paume.

Un peu plus loin, le carrefour de la route d’Estaing a laissé place à un rond-point. L’immeuble Via Podiensis qui abrite le centre des impôts et espace emploi, se dresse au départ de l’avenue d’Estaing. Derrière, autour du parking Alexandre-Bessière, ont pris place la maison de santé et un cabinet médical, ainsi que l’immeuble Compostelle, occupé en grande partie par la Maison des solidarités du Conseil départemental.

Dans d’autres quartiers des immeubles sont également sortis de terre : le Pairon, place Saint-Georges, deux autres immeubles, cité de Recoules, une autre zone de la Lande où un second immeuble est prévu également.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

49000 €

Appartement spatieux de 60m2 habitable en plein centre ville, Il possède un[...]

74900 €

Appartement de Type 3, d'une surface de 77 m2 environ, actuellement agencé [...]

54000 €

Bien spécial investisseur!!!. Appartement situé dans le centre-ville d'Espa[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?