Les écoliers engagés dans la plantation d’une châtaigneraie

  • Les écoliers de Saint-Jean fiers de tenir de jeunes châtaigniers aux côtés des élus, des enseignants et des salariés de ASLS.
    Les écoliers de Saint-Jean fiers de tenir de jeunes châtaigniers aux côtés des élus, des enseignants et des salariés de ASLS.
Publié le

Les enfants ont participé avec enthousiasme à la plantation de 40 châtaigniers

Ah, les châtaignes ! La quête des bogues toutes dorées que l’on rapportait telles des trophées dans notre panier, l’odeur si particulière des fruits grillés dans la cheminée qui nous noircissaient les doigts quand on les décortiquait, les délicieux marrons glacés dont on se régalait au moment des fêtes... Bien sûr, il est possible de perpétuer ces petits plaisirs en ramassant des châtaignes en forêt ou en les achetant sur le marché. Ce genre de souvenir d’enfance a poussé la municipalité de Luc-la-Primaube à planter ce bel arbre dans un terrain situé à l’angle de la D543 et du chemin rural de Bellevue, entre Luc-la-Primaube.

Ainsi, vendredi dernier, les enfants de 3 classes des écoles Saint-Joseph de Luc et de Saint-Jean et Jean-Boudou de La Primaube ont participé avec enthousiasme à la plantation de 40 châtaigniers. Cette opération en présence du maire Jean-Philippe Sadoul, d’Isabelle Cure et de Cédric Albinet, adjoints, rassemblait, outre les enfants et les enseignants de nos écoles, les salariés et bénévoles de l’Antenne Solidarité Lévézou Ségala, association d’insertion et de maraîchage bio, présidée par Mme Jeanine Terral, et le conservatoire régional du châtaignier de Rignac qui est venue en appui technique sur le choix des différentes variétés mais également sur l’aménagement paysager.

Les écoliers ont participé avec entrain aux ateliers plantation, arrosage et protection des arbres dont ils pourront commencer à récolter les premiers fruits dans 6 ans. Vincent, encadrant espace vert et Laurent, encadrant maraîchage, à l’Antenne Solidarité Lévézou Ségala, les ont invités à mélanger dans une brouette du fumier, du terreau et de la terre avant de planter des châtaigniers Laguépie, Cèvenole, Dauphine ou Paquette et de les arroser et de les pailler au pied, à l’aplomb de la ramure, pour les protéger du gel. La "castahna" a servi des décennies durant de "pain du pauvre". Surnommée "arbre à pain" ou "viande des pauvres" car la châtaigne était un substitut courant des céréales dans les campagnes, le châtaignier a pris racine depuis des millénaires, dans des sites archéologiques remontant à l’époque glaciaire. Les châtaignes furent probablement l’un des premiers aliments des hommes, traversèrent les siècles pour passer du statut d’aliment de disette, à un aliment de fête aujourd’hui. Riche en vitamines, en oligo-éléments et d’une saveur raffinée, la châtaigne est profitable à tous, des grands sportifs aux plus fins gourmets !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

365 €

Appartement T2, de 33 m2, au centre de La Primaube comprenant : - une loggi[...]

408 €

Secteur LA PRIMAUBE, venez découvrir cet appartement T2 de 47.57 m² situé d[...]

346 €

LOCATION APPARTEMENT LA PRIMAUBE SANS FRAIS D AGENCE- Ravissant 2 pièces da[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?