Aubrac : l’appel du brame pour Théo Bonnefous

Abonnés
  • Théo Bonnefous a campéen solitaire pour ramener l’écho du plateau de l’Aubrac.
    Théo Bonnefous a campéen solitaire pour ramener l’écho du plateau de l’Aubrac.
  • Les yeux habités par la passion pour la nature et le grand froid ! Les yeux habités par la passion pour la nature et le grand froid !
    Les yeux habités par la passion pour la nature et le grand froid !
  • L’appel de la forêt  pour Théo Bonnefous
    L’appel de la forêt pour Théo Bonnefous
  • L’appel de la forêt  pour Théo Bonnefous
    L’appel de la forêt pour Théo Bonnefous
  • L’appel de la forêt  pour Théo Bonnefous
    L’appel de la forêt pour Théo Bonnefous
  • L’appel de la forêt  pour Théo Bonnefous
    L’appel de la forêt pour Théo Bonnefous
Publié le

Les Aveyronnais Théo Bonnefous, jeune photographe animalier, et Rémy Attanasio, vidéaste, ont mêlé leur savoir-faire et leur passion pour réaliser leur premier court-métrage "Au cœur du brame".

Vingt ans et déjà mille vies. Théo Bonnefous, originaire de Flavin, arpente les confins du monde. Et c’est par les grands espaces de l’Aubrac qu’il commence pour immortaliser, avec son ami vidéaste Rémy Attanasio, le brame du cerf. Il a passé trois semaines à camper au cœur de l’Aubrac, sentant à quelques pas, le cri du cerf en rut. Angoissant et pénétrant à la fois. " Le cerf est majestueux,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?