Football : pour Boissier (Rodez), "ce n’est pas une libération, mais on va bien dormir ce soir"

  • Rémy Boissier au duel avec Ebenezer Assifuah.
    Rémy Boissier au duel avec Ebenezer Assifuah. CPA - JLB
Publié le

Les Ruthénois ont retrouvé le chemin du succès, ce samedi soir dans leur stade Paul-Lignon, face à un concurrent direct au maintien, Pau (1-0). Les réactions d'après-match.

Laurent Peyrelade, entraîneur de Rodez

 

On a fait une première mi-temps intéressante dans les intentions et les énergies, même s’il a manqué un poil de justesse. Il faut savoir gagner ces matches-là. On n’avait pas réussi à le faire contre Ajaccio ou Châteauroux chez nous. Cela nous permet de continuer à travailler, d’avoir envie de voir la suite. Il faut savoir arriver à marquer les premiers sur ce type de match. On a laissé peu de choses à l’adversaire derrière. Ça doit nous donner de l’allant.


Rémy Boissier, milieu de terrain de Rodez

 

C’est une récompense du travail qu’on fait depuis un certain nombre de matches. On avait à cœur de gagner chez nous ; c’est chose faite, on est tous heureux, ce n’est pas une libération, mais on va bien dormir ce soir.


Didier Tholot, entraîneur de Pau

 

Dans l’état d’esprit, c’était beaucoup mieux. Mais quand il y a les évènements qui ne sont pas pour vous, c’est comme ça. L’écart se creuse, ce n’est vraiment pas bon. Mais on va continuer à se battre, à y croire.

A retrouver aussi :

-> Revivez le fil de la rencontre.

-> 112 jours après, Rodez retrouve le goût du succès.
 

A.P.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?