MJC d'Onet-le-Château : le harcèlement scolaire, thème des ateliers théâtre d’Olivier Royer

  • Un début de répétition studieux, pour Olivier et les jeunes comédiens.
    Un début de répétition studieux, pour Olivier et les jeunes comédiens. Repro CP
Publié le

Les ateliers théâtre de la MJC, coachés par Olivier Royer, ont pu reprendre en ce début d’année, pour les jeunes et les ados, mais mercredi soir, avant la répétition, ce dernier a souhaité briefer sa petite troupe, après son habituel mot de bienvenue : "J’ai besoin que vous gardiez tous la pêche. Nous sommes tous concernés par ce qui se passe et même s’il est difficile d’avoir une vie sociale en ce moment, ou de se projeter dans les mois qui viennent, il y a une chose qui est sûre : c’est que nous monterons notre spectacle et qu’on le jouera. Mais pour le moment, il faut comme tout le monde, respecter l’heure du couvre-feu et s’il est avancé et bien on s’adaptera, en fonction des disponibilités de chacun et de vos parents pour venir vous chercher à l’heure…".

Et les conclusions de l’animateur étaient prémonitoires ou tout du moins très réalistes, puisque le couvre-feu avancé à 18 heures a été annoncé le lendemain… Il y aura donc adaptation, mais qu’importe, les jeunes ont été tellement heureux de retrouver les planches, que cela ne sera qu’une formalité… Et la répétition de ce mercredi s’est poursuivie, en rappelant le thème du spectacle et les textes que les jeunes allaient répéter ce soir-là.

Le projet de ce nouveau spectacle est inspiré d’une histoire vraie sur le harcèlement scolaire, vécue par Camille (nom d’emprunt), une élève de 5e, qui a été filmé à son insu, entrain de danser dans les toilettes, par le "caïd" de la classe. Mais celui-ci sera dénoncé par deux autres garçons, qui n’apprécient guère ses façons d’agir et ce, via la web-cam du directeur…

Sous-jacent à l’histoire de Camille, les jeunes comédiens mettront en avant l’importance de dénoncer ces faits très graves, mais aussi le fait que nous devons tous faire preuve de tolérance, que ce soit dans les idées, les comportements ou les choix de vie et surtout ne jamais se laisser influencer. "Camille est une bonne élève et le harcèlement dont elle a été victime aurait pu lui nuire et peut-être la détruire, or sa vie privée ne regarde personne, elle lui appartient !".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

450 €

A louer appartement de type 1 Bis de 44.95 m2 situé résidence Le Parc du Le[...]

9500 €

Situé à Onet le château, à vendre un emplacement de parking extérieur pour [...]

7500 €

parking dans copropriété sécurisée au Balquiere. Cet emplacement de parking[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?