Doit-on se méfier de ToonMe, l'application qui fait un carton sur Twitter ?

  • L'application ToonMe est la propriété de Linerock Investments LTD, dont l'application la plus connue est Photo Lab.
    L'application ToonMe est la propriété de Linerock Investments LTD, dont l'application la plus connue est Photo Lab. Courtesy of toonme.com
Publié le

(ETX Studio) - C'est l'application du moment sur Twitter. ToonMe rencontre un grand succès sur le réseau social en transformant les internautes en personnage des films Pixar. Sur la plateforme, les anonymes comme les célébrités se sont amusés en postant leur propre photo, sans s'inquiéter du partage de leurs données personnelles pourtant bien réel. 

Avoir son propre personnage façon Pixar ou encore Disney à son effigie est désormais possible, mais pas totalement gratuit. Sur Twitter, les internautes s'en sont donnés à coeur joie en s'amusant avec ToonMe, une application qui fait fureur ces derniers jours, si bien qu'elle a fait partie des applications les plus téléchargées sur l'App Store et Play Store. En quelques clics et grâce à une photo, l'application permet de se transformer en un célèbre personnage des films d'animation. Le mot-clé "Pixar" est même apparu en top tweet même si le studio n'est pas du tout à l'origine de cette nouvelle application en vogue. 

Si les utilisateurs de Twitter ont partagé leur propre photographie, certains se sont amusés à voir ce que donnerait cette transformation avec des hommes politiques comme le président de la République Emmanuel Macron ou encore le Premier ministre Jean Castex et les ministres Gérald Darmanin et Jean-Michel Blanquer. Des publications qui ont connu un certain succès puisqu'elles ont récolté des milliers de "J'aime" et de commentaires.

Des photos conservées jusqu'à deux semaines

Les internautes ont succombé à cette nouvelle tendance des réseaux sociaux, comme ils l'avaient fait auparavant avec l'application FaceApp, qui permet de se vieillir de 60 ans. Tout comme l'application de retouche automatique d'image développée en Russie, ToonMe propose une version gratuite avec publicité. La version "pro" est facturée 4,99 euros par mois.

Pourtant, si cette application peut paraître sans danger au premier abord, les utilisateurs doivent faire tout de même attention à la politique de confidentialité. ToonMe peut en effet récolter certaines données personnelles de l'utilisateur, comme cela est le cas sur Facebook notamment. Nom, adresse e-mail et "informations sur les réseaux sociaux" sont susceptibles d'être conservés. ToonMe indique que "Pour les utilisateurs non enregistrés et les utilisateurs qui ne partagent pas leurs résultats dans les Services, les photos et les résultats originaux sont automatiquement supprimés de nos serveurs deux semaines après la dernière interaction" tandis que les utilisateurs enregistrés doivent demander la suppression de leurs images à l'équipe d'assistance ou les supprimer eux-mêmes. L'application, également accessible via son site, indique également utiliser "des technologies spéciales de reconnaissance faciale", ce qui, en cas de piratage, pourrait s'avérer être dangereux pour les internautes qui ont utilisé leur propre photographie.

Un succès qui a tout de même attiré des "clones", comme a alerté ToonMe sur son site : "Ces fausses applications +ToonMe+ ont non seulement copié notre nom, mais aussi notre icône". Une raison de plus d'utiliser l'application avec prudence.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?