Facebook et Instagram améliorent les légendes des photos pour les aveugles et les malvoyants

  • Ce nouveau système de description plus détaillée sera d'abord lancé sous forme de test sur Facebook et Instagram.
    Ce nouveau système de description plus détaillée sera d'abord lancé sous forme de test sur Facebook et Instagram. Courtesy of Facebook
Publié le

(ETX Studio) - Rendre les réseaux sociaux plus accessibles aux personnes en situation de handicap. Voilà ce que souhaitent améliorer les plateformes Facebook et Instagram grâce à l'intelligence artificielle. Désormais, les photos publiées sur ces plateformes pourront jouir d'une meilleure description qui aidera les personnes aveugles et malvoyantes.

Facebook avait déjà lancé cette initiative en 2016. Grâce au texte alternatif automatique, ou "automatic alt text", le réseau social avait mis en place un système pour aider les personnes aveugles et les malvoyants à profiter des photos publiées sur la plateforme. En s'appuyant sur l'intelligence artificielle, les logiciels de lecture d'écran peuvent proposer une description des images grâce à la reconnaissance visuelle. Un système désormais largement amélioré, a annoncé Facebook sur son blog. "La dernière itération d'AAT représente de multiples avancées technologiques qui améliorent l'expérience photo pour nos utilisateurs." 

Les descriptions sont désormais plus détaillées et le système reconnaît jusqu'à 10 fois plus les contenus des photos qu'à son lancement. Le logiciel peut désormais décrire la position des personnes présentes sur une photo et reconnaître plus précisément les actions et les lieux : "Les descriptions détaillées incluent également des informations de position simples - haut/milieu/bas ou gauche/centre/droite - et une comparaison de la proéminence relative des objets, décrits comme +primaire+, +secondaire+ ou +mineur+. Ces mots ont été spécifiquement choisis pour minimiser l'ambiguïté. Les commentaires sur cette fonctionnalité au cours du développement ont montré que l'utilisation d'un mot comme +grand+ pour décrire un objet pouvait prêter à confusion, car on ne sait pas si la référence correspond à sa taille réelle ou à sa taille par rapport aux autres objets d'une image. Même un chihuahua a l'air gros s'il est photographié de près !", explique Facebook sur son blog.

Pour les utilisateurs, les photos de leurs proches seront plus détaillées tandis qu'une description plus succincte sera adaptée aux autres photographies publiées sur la plateforme. D'après le site Techcrunch, Facebook proposera des descriptions simples afin de pouvoir les traduire plus facilement dans d'autres pays lorsque le système sera lancé mondialement.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?