La libido des Français à l'épreuve du confinement

  • 46% des Français en couple ou ayant un partenaire occasionnel déclarent avoir eu plus envie de faire l'amour pendant les confinements.
    46% des Français en couple ou ayant un partenaire occasionnel déclarent avoir eu plus envie de faire l'amour pendant les confinements. sasilsolutions / Getty Images
Publié le

(ETX Studio) - Qui a dit que le confinement avait gelé la libido des Français ? Cette période de distanciation sociale et d'enfermement, bien qu'éprouvante, a permis à un grand nombre de couples et de partenaires sexuels de se retrouver sexuellement et affectivement, voire même de s'adonner à de nouveaux jeux coquins. 

Plus des trois quarts des Français en couple ou ayant un partenaire sexuel occasionnel (78%) confient avoir eu envie de faire l'amour pendant les confinements successifs qui leur ont été imposés, et 46% déclarent même en avoir eu plus envie qu'à l'accoutumée, d'après un sondage réalisé par l'Ifop pour Passagedudesir.fr. Un besoin tout particulièrement ressenti par les hommes (48%) même si leurs homologues féminins sont loin d'être en reste sur le sujet (45%).

Quitte à rester à la maison, autant mettre son temps libre à profit. Résultat, plus de la moitié des sondés (53%) déclarent avoir fait des massages à leur conjoint ou leur partenaire sexuel pendant les confinements, dont 27% qui l'ont fait plus que d'habitude. Et histoire de mettre un peu de piment dans ce quotidien morose, près d'un tiers des personnes interrogées (30%) en ont même profité pour tester de nouvelles pratiques et jeux sexuels, dont 15% qui ne le faisaient pas autant avant cette période de distanciation sociale.

Les sextoys se sont d'ailleurs invités dans le quotidien des Français. Plus de la moitié du panel (52%) dit en avoir utilisé en solo, tandis que 43% se sont amusés avec leur partenaire sexuel.

Du sexe oui, mais aussi de l'affection

Les trois quarts des personnes interrogées confient avoir eu simplement envie de faire des câlins à leur conjoint ou partenaire sexuel pendant les confinements, et plus de six sur dix (62%) leur ont dit plus souvent "je t'aime". Si de nombreuses études ont fait état d'une baisse de libido et d'un climat parfois tendu au sein des couples pendant le confinement, ce sondage montre au contraire que la période peut leur avoir permis de resserrer les liens, voire de se retrouver. 

Réalisé à l'occasion de la Journée internationale des câlins, qui a lieu le 21 janvier, ce sondage a été réalisé en ligne par l'Ifop pour Passage du Désir, entre le 27 et le 30 novembre 2020, auprès d'un échantillon de 2.012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?