Viol de Rodez : l'ancien militaire condamné à 15 ans de réclusion

  • "Abdi", âgé de 34 ans, a été reconnu coupable de violences et du viol d'une jeune femme, âgée de 20 ans à l'époque des faits, par la cour d'assises de l'Aveyron.
    "Abdi", âgé de 34 ans, a été reconnu coupable de violences et du viol d'une jeune femme, âgée de 20 ans à l'époque des faits, par la cour d'assises de l'Aveyron. Mat.R. -
Publié le , mis à jour

Le jury de l'Aveyron a été au-delà des réquisitions de l'avocat général qui, en début de matinée, avait requis entre 10 et 12 ans de réclusion criminelle à l'encontre de l'accusé.

Après plus de trois heures de délibération et trois jours de débats souvent éloquents, les jurés de la cour d'assises ont rendu leur verdict ce mercredi après-midi : celui qu'on surnomme "Abdi" a été condamné à 15 ans de réclusion pour des violences et un viol sur une jeune femme âgée de 20 ans au moment des faits. Le jury a été au-delà des réquisitions de l'avocat général, Bernard Salvador, demandant une peine entre 10 et 12 ans de réclusion dans la matinée.

Les faits remontent au 5 mai 2017 et se sont déroulés dans le huis clos d'un petit appartement, situé au 5 rue de la Penderie à Rodez. Là, l'accusé comme la victime se sont noyés dans l'alcool et la fumée de cannabis avant que la situation ne dégénère. Avec des coups tout d'abord, la jeune femme présentant une double fracture de la mâchoire ainsi que de nombreuses ecchymoses sur tout le corps. Avant que l'accusé ne fasse subir deux relations sexuelles non consenties à la victime. Elle se rendra à l'hôpital de Rodez le lendemain. Alertée par le corps médical, la police entendra alors le récit de la jeune femme. À la barre, cette dernière a fait part de son calvaire de longues heures. "J'ai cru mourir", a-t-elle dit, sans parvenir à se souvenir précisément du déroulé des faits.

L'accusé, lui, a nié les deux relations sexuelles sans consentement. Ancien militaire engagé sur le front de l'Afghanistan en 2006, il est né à Djibouti en 1986. Il est incarcéré à Mende depuis les faits. "Je m'excuse pour les coups", a-t-il seulement lancé pour sa défense, ce mercredi. 

COMPTE-RENDU D'AUDIENCE DANS NOTRE EDITION DU JEUDI 21 JANVIER.
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

540 €

SECTEUR RODEZ : Bel appartement de Type 3, 77m² Loi Carrez, tout rénové com[...]

380 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- 2 Pièces secteur Faubourg H[...]

417 €

Situé à proximité de l'IUT, appartement de type 2 d'environ 42m² composé d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?