Pour s'informer, les Français privilégient la presse en numérique

  • Seuls 9% des Français se servent d'une tablette pour lire la presse.
    Seuls 9% des Français se servent d'une tablette pour lire la presse. golibo / Getty Images
Publié le

(ETX Studio) - Contrairement aux idées reçues, les Français se tournent toujours vers la presse écrite pour s'informer. Plus de 96% d'entre eux lisent au moins une marque de presse par mois. Un chiffre boosté par les audiences numériques des journaux et magazines. 


Selon l'étude OneNext menée par l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM), la grande majorité des Français lisent au moins un titre de presse sur un support numérique. Le plus populaire d'entre eux est le téléphone portable (45%), devant l'ordinateur (14 %) et la tablette (9 %). Le "print" fait toutefois de la résistance, puisqu'un tiers des Français préfèrent les journaux et magazines papier. 

Les lecteurs de presse les plus technophiles appartiennent à différentes catégories socio-professionnelles. Plus de 91% des femmes âgées de 15 à 34 ans consultent des marques de presse depuis leur smartphone, contre seulement 70% des Français de plus de 15 ans. Un engouement pour le mobile que l'on constate également chez les cadres et professions intellectuelles supérieures (CSP +), puisqu'ils sont huit sur dix à lire la presse sur ce support. Près d'un tiers des dirigeants d'entreprise (29,4%) utilisent, quant à eux, une tablette numérique pour se tenir informés de l'actualité. 

L'enquête de l'ACPM s'intéresse également aux marques de presse les plus populaires auprès des Français. Le rassemblement des quotidiens de la presse régionale (PQR 66) arrive en tête avec 43 millions de lecteurs, tandis que Le Figaro avoisine les 27 millions. Près de 24 millions de fidèles consultent le magazine Télé Loisirs par mois. Bien que l'industrie des médias connaisse de nombreuses difficultés, certaines marques de presse sont en progression depuis le dernier semestre de 2020. C'est le cas du magazine Biba et Le Progrès, qui ont vu leur lectorat augmenter respectivement de 84% et 42%.

Publiée quatre fois par an, l'étude OneNext repose sur un échantillon de 28.000 Français. Elle résulte de la fusion des deux études de référence : OneNext pour le Print et Internet Global de Médiamétrie pour le Numérique.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?