Culture à Rodez : "On a beau être "non-essentiel", on est vital"

Abonnés
  • "Souriez, aimez, vivez", Patricia Sicre partage son optimisme même sur ses masques.
    "Souriez, aimez, vivez", Patricia Sicre partage son optimisme même sur ses masques. M.P.
  • Son association, Pathya Danse a pu clôturer sa saison 2020 à Rodez plage, cet été.
    Son association, Pathya Danse a pu clôturer sa saison 2020 à Rodez plage, cet été. Gillian Diez
Publié le

Arrivée en Aveyron avec le nouveau millénaire, Patricia Sicre s’est laissée entraîner dans la danse et la culture indiennes. Après plusieurs années de pratique, de stage in situ, puis d’enseignement bénévole, elle en a fait son projet professionnel en 2019. Mais la culture étant à l’arrêt forcé, Patricia Sicre attend encore et encore une potentielle date de reprise avec le sourire et de la détermination.

Le monde de la culture ne danse plus, ne chante plus et ne tourne plus, mais ce n’est pas pour autant que Patricia Sicre en a perdu son sourire. Cette ancienne conseillère de l’Adil (Agence nationale pour l’information sur le logement), reconvertie en professeure de danse indienne, déplore le manque de considération du secteur. " L’appellation "non-essentiel" est dédaigneuse pour tout le milieu...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Margot Pougenq
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

367 €

RODEZ - Situé à deux pas du centre ville, venez découvrir cet appartement T[...]

275 €

Ce studio situé dans une petite résidence calme vous propose : Un séjour do[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?