Aveyron : dès mercredi, des restaurants pourraient s'ouvrir aux ouvriers

  • Les ouvriers qui travaillent à l'extérieur, par tous les temps, pourront trouver à s'abriter pour le déjeuner.
    Les ouvriers qui travaillent à l'extérieur, par tous les temps, pourront trouver à s'abriter pour le déjeuner. Archives Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Une convention est en cours de validation pour permettre aux ouvriers d'être accueillis à l'abri et au chaud à l'heure du déjeuner. 51 établissements sont volontaires en Aveyron. La décision pourrait être effective mercredi. 

Une convention entre l’Umih (Union des métiers de l’industrie de l’hôtellerie), la FBTP12 (Fédération du bâtiment et des travaux publics de l’Aveyron) la CCI et la préfecture de l’Aveyron est actuellement en cours de négociation. Et pourrait déboucher très vite sur une décision très attendue par tous les ouvriers du bâtiment et des travaux publics : l’ouverture des restaurants et snacks à midi pour leur permettre de manger à l’abri et au chaud. 


À ce jour, 51 établissements aveyronnais proposant des repas chauds sont volontaires en ce sens. Certains d’entre eux veulent toutefois des garanties concernant le maintien des aides de l’Etat en cas d’ouverture aux ouvriers. Cette ouverture, avec le feu vert des autorités de l’Etat, se ferait dans le plus grand respect des règles sanitaires et sous condition, les salariés (ou indépendants) accueillis devant apporter la preuve de leur qualité professionnelle. 


L’Umih a bon espoir que cette convention quadripartite puisse être validée dès mardi pour une ouverture effective mercredi et ce,  pour l’ensemble des établissements signataires, aux quatre coins du département.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?