Des rues piétonnes "les jours des familles"

  • Jean-Sébastien Orcibal inscrit ses décisions dans une politique globale menée avec ses adjoints : Jean-Michel Bouyssié (politique de la ville), Hamid El Bouti (cadre de vie) et Arnaud Gonzales (animation de la ville).
    Jean-Sébastien Orcibal inscrit ses décisions dans une politique globale menée avec ses adjoints : Jean-Michel Bouyssié (politique de la ville), Hamid El Bouti (cadre de vie) et Arnaud Gonzales (animation de la ville).
Publié le

Restriction de la circulation des véhicules rues de la République et Marcellin-Fabre. Le stationnement sera interdit dans la seconde.

La municipalité a décidé d’accroître l’amplitude piétonne des rues de la République et Marcellin-Fabre. À compter du 1er février (lundi), la circulation y sera interdite le mercredi après midi (de 12 h à 18 h), le samedi toute la journée (de 9 h à 18 h) et tous les après-midi des vacances scolaires, de la période estivale et des fêtes de fin d’année. Des moments que le maire appelle "les jours des familles" (la circulation est aussi interdite dans ces rues le jeudi matin, jour de marché, ainsi que sous les arcades et rue Notre-Dame de manière permanente).

"Le but de la liste "Osons pour Villefranche" est de redresser le cœur de la ville. Et ainsi d’améliorer le cadre de vie de ses habitants et attirer des prospects pour les commerçants", explique Jean-Sébastien Orcibal, pour justifier la décision. Dans cette même volonté, la municipalité va interdire le stationnement de manière permanente dans la rue Marcellin-Fabre. "Pour valoriser les commerces, mais sécuriser la circulation piétonne et permettre l’accès des secours", fait-elle valoir. "Ne seront autorisés que les arrêts pour aller faire une course chez un commerçant", insiste Jean-Sébastien Orcibal, qui veut mettre fin aux "voitures ventouse." La police municipale va veiller. "De 3 à notre arrivée aux commandes de la mairie, le nombre de policiers municipaux est passé à 10", informe le maire.

Pour améliorer l’offre de stationnement, les élus ont également décidé de supprimer la zone bleue sur le parking du Saint-Jean.

Mobilier urbain

Les élus veulent un mobilier urbain de plus grande qualité, à l’exemple des plots patrimoniaux autour de la place Notre-Dame, dont l’ouverture aux voitures le matin est placée actuellement sous le signe d’une expérience sur deux ou trois ans. Les quilles en place rue Marcellin-Fabre et rue Bories seront enlevées.

Habitants de la bastide

Le dispositif de pastille offrant le stationnement gratuit aux habitants de la bastide, intra-muros, est reconduit, mais avec un encadrement plus strict. Ces pastilles seront limitées à deux par foyer. Pour les retirer il faut se rendre au service de la police municipale, place Bernard-Lhez, muni d’un justificatif de domicile de moins de trois mois et de la carte grise du véhicule avec une adresse dans la bastide et du certificat d’assurance à jour. Seule la personne inscrite sur la carte grise pourra retirer la pastille, qui est nominative. Celle-ci n’est valable qu’à l’intérieur de la bastide et en aucun cas à l’extérieur de son périmètre.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 338 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

50000 €

Terrain plat de 1926 m² exposé sud ouest, coffret électrique et d'eau prése[...]

85000 €

Situé en rez de chaussée, appartement T3/4 de belle rénovation offrant en p[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?