Rodez : la Jeune chambre économique a changé de tête, mais pas d’esprit !

  • Elodie Peyrouty (à gauche) a succédé à Julie Peyrat à la présidence de la Jeune chambre économique de Rodez.
    Elodie Peyrouty (à gauche) a succédé à Julie Peyrat à la présidence de la Jeune chambre économique de Rodez. RDS
Publié le

Elodie Peyrouty vient de succéder à Julie Peyrat à la présidence. Assurant qu’elle va œuvrer "dans la continuité", elle dit aussi vouloir que "la JCE soit une solution aux enjeux du territoire et fasse rayonner le département au-delà de ses frontières". Son idée est ainsi "d’accompagner les actions de la Ville, de l’Agglo, ou bien de l’office de tourisme". La trentenaire ne manque pas d’énergie !

C’est une tradition bien ancrée et huilée : la Jeune chambre économique change de président chaque année. Malgré la crise sanitaire, pas question de déroger à la règle et c’est ainsi que, à la JCE Rodez, Julie Peyrat a passé le témoin à élodie Peyrouty. "Je laisse une maison en bonne santé avec un groupe dynamique, motivé, toujours partant pour organiser des choses, se réjouit celle qui rend les clés. Un groupe avec également une forte capacité d’adaptation, à tous les niveaux, et qui a su se réinventer, avec une autre façon de communiquer". Julie Peyrat s’en va mais elle l’avoue, en se tournant vers celle qui lui succède : "Je ne serai jamais bien loin ! Je vais la soutenir, la guider, la suivre, lui donner des conseils si nécessaire et échanger volontiers avec elle sur mon expérience ". ça peut servir !

Originaire de Rodez, célibataire sans enfant, âgée de 37 ans, élodie Peyrouty, acheteuse à l’usine Bosch d’Onet-le-Château, est membre de la JCE depuis 2013. Elle a été informée de son existence lors de... son recrutement professionnel. Après une parenthèse de trois ans, elle est revenue aux affaires au sein de cet "incubateur de leaders citoyens " en 2019 avec la tenue de vice-présidente en charge des partenariats. Qualifiée de "très organisée, très rigoureuse " par son entourage, elle ne cache pas être tombée sur "une équipe formidable, avec un joli terrain de jeu". Plongée, notamment, dans l’accueil de la Conférence nationale des présidents (250 personnes) en janvier prochain, elle cultive le contre-pied et plante le décor : "Je me suis entourée de personnes qui ne me ressemblent pas, pour s’enrichir mutuellement ". Et si la JCE est "déjà soutenue dans ses actions ", elle ambitionne "d’aller plus loin, de prendre une autre dimension" : "La JCE doit être reconnue comme une solution aux enjeux du territoire, aux côtés de la Ville, de l’Agglo".

Au régional et au national

Les ambassadeurs ruthénois de la Jeune chambre économique ont décidé d’aller respirer l’air au-delà des frontières du département. En effet, alors que la Millavoise Mathide Margaillan s’est installée dans le fauteuil de présidente de l’instance Occitanie, trois représentants de Rodez œuvrent ainsi autour d’elle : Julie Peyrat comme trésorière (membre du bureau régional), Doriane Marie-Louise et Simon Géraud en tant que chargés de mission, respectivement, pour le recrutement, en développant l’action hexagonale baptisée « Propulse », et pour le déploiement des outils collaboratifs afin de, vu le contexte, pouvoir communiquer à distance. La JCE ruthénoise a également frappé à la porte de la structure nationale puisque la présidente 2017, Amélie Mouly, est devenue chargée de mission pour l’externalisation. Elle va s’atteler, en particulier, à ouvrir à un public extérieur les formations que la Jeune chambre économique propose.


 

 

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

359 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée, une pièce pri[...]

367 €

RODEZ - Situé à deux pas du centre ville, venez découvrir cet appartement T[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?