Espalion : le Judo Club espère le retour rapide à la vie normale

  • Nicolas  Anglade (à droite) et son responsable sportif, Roland Girbal.
    Nicolas Anglade (à droite) et son responsable sportif, Roland Girbal. Repro CPA
Publié le

Cette semaine nous ouvrons nos colonnes au jeune président du club de judo, Nicolas Anglade accompagné de son directeur technique, Roland Girbal.

À 28 ans, après sa première année de présidence, le jeune technicien télécoms aura été servi en ayant à gérer la pandémie !

Comment est venu votre intérêt pour le judo jusqu’à en arriver à la présidence du club ?

Tout est parti d’une plaisanterie avec un ami et collègue de travail ceinture noire au club. Je suis venu à une journée portes ouvertes et je suis resté. Ensuite, Roland Girbal a su faire grandir cette passion. J’ai adhéré à l’exigence de travail et de rigueur de cette discipline.

Suite à un changement de l’ensemble du bureau du club, j’ai souhaité m’investir et accepté la présidence avec une nouvelle équipe que je tiens à remercier pour son travail et son engagement.

Présentez-nous votre association.

Le judo club est né en 1965 sous l’impulsion d’Edmond Verdu et Claude Fixes. À cette époque, les cours avaient lieu dans une salle de l’école publique, face au cinéma Rex et le tatami était tout simplement de la sciure protégée par une bâche. Après un passage à l’église Saint-Jean, au centre Francis-Poulenc, aux anciens abattoirs de Recoules, nous sommes maintenant heureux dans le gymnase intercommunal flambant neuf avec 250 mètres carrés de tatamis. Cette saison, le club compte 94 licenciés pour 96 la saison dernière.

Toutes les catégories sont représentées : du baby judo aux vétérans. Au niveau administratif, je suis secondé par un trio très performant avec Anne-Laure Battut-Alexandre et Marie-Jo Lacan à la trésorerie et Nadia Cames au secrétariat. Titulaire d’un diplôme d’enseignant ceinture noire 3e Dan, Roland Girbal gère bénévolement tout le côté sportif. Il est secondé par Éric Battedou et Dominique Boom.

Comment vivez-vous cette période de confinement et quelles en sont les conséquences pour le club ?

Bien entendu comme toutes les autres associations ce qui nous manque le plus c’est le lien social, le besoin de nous retrouver sur les tatamis et dans les moments de convivialités.

Mais, que cette période est compliquée ! Au premier confinement ce fut un arrêt total des cours et compétitions. Pour garder le lien avec les plus jeunes, Roland a mis en place des passages de grades en visioconférence avec l’aide d'Éric. Ceci a beaucoup plu et nous avons pu faire une remise de ceintures en fin de saison. En septembre, nous avons repris les cours normalement. Pour une période très courte avec nouvel arrêt total aux vacances de Toussaint. Depuis le 15 décembre nous pouvons recevoir les judokas mineurs mais sans contact physique entre eux.

Grâce à du matériel pédagogique et l’expérience de l’enseignant nous avons fonctionné jusqu’à ce nouvel arrêt avec l’interdiction de la pratique des sports en salle. C’est une énorme déception pour les jeunes judokas très assidus. Même si le plus dur à vivre est le manque du lien social.

Que prévoyez-vous pour la saison 2021 et quels vœux formulez-vous en ce début d’année ?

Pour cette saison des rencontres interclubs pour les plus jeunes, des passages de grades pour la ceinture noire et de grades techniques étaient prévus. Tout comme nous devions accueillir un stage régional avec un intervenant haut gradé pour les préparations aux examens. Plus de 100 ceintures noires étaient inscrites. Tout ceci est reporté à une date très incertaine. Pour préserver le lien avec nos adhérents il va être proposé des séances techniques en direct avec leur enseignant via Zoom. En ce début d’année je formule les vœux de voir ce fichu virus éradiqué et que chacun puisse retrouver une vie normale.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

435 €

Nous vous proposons de venir découvrir dans notre agence cet appartement T3[...]

340 €

Situé en centre-ville d'Espalion, appartement de type 3 au 2ème étage sans [...]

290 €

Au centre ville d'Espalion, appartement de type 1 composé d'une cuisine/séj[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Vilain Il y a 11 mois Le 30/01/2021 à 06:00

L'évolution de ce Club semble , en terme d'équipement bien évoluer. Il est maintenant nécessaire d'évoluer dans le domaine technique en espérant de voir trés vite un formateur titulaire d'un BPJEPS ou BAPAAT